Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Quand parler de pédophilie ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hamzoun
Général à la retraite
Général à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 1 399
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 1 788
Moyenne de points: 1,28

MessagePosté le: Mar 18 Nov - 22:45 (2008)    Sujet du message: Quand parler de pédophilie ? Répondre en citant

L'actualisation prochaine du DSM occupant les instances de l'APA (American Psychiatric Association), The American Journal of Psychiatry apporte régulièrement des contributions au débat. En l'occurrence, l'une des dernières concerne l'évolution des critères de définition de la pédophilie, au fil des moutures du DSM.

Très influents aux États-Unis, des groupes de pression religieux se sont en effet inquiétés d'une possible erreur d'interprétation, liée lors du passage du DSM-III au DSM-IV à l'ajout d'un critère pour caractériser la pédophilie qui selon le DSM-IV ne pourrait plus être considérée comme un trouble mental tant qu'elle n'aurait pas « causé une détresse à un enfant » mais se cantonnerait « seulement » à des préoccupations d'ordre fantasmatique. Si c'était le cas, les « cyber-délinquants » pris en flagrant délit de détention d'images pédo-pornographiques, ne pourraient plus relever du diagnostic de pédophilie stricto sensu, n'impliquant pas un passage à l'acte à l'encontre d'une victime identifiée.

Pour lever cette ambiguïté, la référence obligée à l'acte n'apparaît plus dans le DSM-IV-TR (DSM-IV révisé) et les auteurs préconisent même de retirer l'expression « or behaviors » (ou des comportements) dans le futur DSM-V. Et la formulation antérieure du DSM-III a été réintégrée, pour toutes les paraphilies (perversions d'ordre sexuel) : pédophilie, voyeurisme, exhibitionnisme, sadisme et le moins connu « frotteurisme » dont le nom suffit à le définir (inclination à rechercher un contact physique avec des personnes non consentantes, par exemple en tentant de frotter son sexe sur des inconnu(e)s dans le métro). Pour les auteurs, « définir les paraphilies comme reposant uniquement sur des actes brouille la distinction entre troubles mentaux et criminalité ordinaire ». Loin d'être un point de détail, le libellé des critères nosographiques conditionne en effet la perception de la société sur une pathologie, à commencer par l'opinion des experts mandatés par les juges. La plus grande prudence s'impose donc avec les changements de définitions, surtout dans un domaine aussi sensible que la pédophilie.
________________________
Ce n'est pas la médecine qui fait le médecin, c'est l'Homme qui fait le médecin.


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mar 18 Nov - 22:45 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com