Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes)
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Café Médical
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
doc.red
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 945
Profession: medecin
Grade:: Résident
Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
Point(s): 1 032
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Mer 30 Mar - 21:23 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant

Le collectif autonome CAMRA a décidé de maintenir la grève illimitée après un sondage sur la page facebook: voici les résultats approximatives :

190 confrères contre l'arrêt de la grève, soit  87 % des voix
29 sont avec  le gel, soit  13%

Donc voila la majorité écrasante de nos confrères et consœurs sont contre le gel du mouvement  jusqu'à  la fin des délais des 3 commissions (après 15 jours), et je joins  ma voix à celles de mes chers confrères, alors restez mobilisez ++++
________________________
c'est la volonté d'un homme qui fait son destin


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Mer 30 Mar - 21:23 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mamen
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2010
Messages: 5
Profession: medecin
Grade:: Généraliste
Point(s): 3
Moyenne de points: 0,60

MessagePosté le: Jeu 31 Mar - 03:41 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant

bon courage
________________________
competence


Revenir en haut
MSN
cherif23
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2010
Messages: 4
Profession: medecin
Grade:: Assistant
Point(s): 4
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu 31 Mar - 11:50 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant

ne vous decourager pas, il faut de la perseverence et de la patience , bonne courage et continué Okay votre combat

Revenir en haut
dr angel
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2011
Messages: 4
Profession: médecin
Grade:: Résident
Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre
Point(s): 3
Moyenne de points: 0,75

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 06:54 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant

bonjour.a chaque fois qu on parle des medecins algeriens mais la gréve n 'a jamais essayer de ramener avec nous les medecins spécialistes,pour vue que nous sommes des futurs spécialistes
________________________
BONJOUR TOUS LE MONDE


Revenir en haut
doc.red
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 945
Profession: medecin
Grade:: Résident
Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
Point(s): 1 032
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 10:00 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant

Bien au contraire, les assistants ont suivi une grève illimitée pendant 3 mois sans la moindre réaction de la tutelle, par contre les résidents et à J3 de leur grève illimitée = invités et réceptionnés par le 1er responsable a savoir le ministre en personne et  formations de 3 commissions avec des délais bien précis pas plus de 15 jours....... wa mazel elkadem nchallah, c'est la génération du changement nchallah +++
________________________
c'est la volonté d'un homme qui fait son destin


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 20:00 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant

Collectif Autonome des Médecins Résidents Algériens

Communiqué

dimanche 3 avril 2011



Lien FB : http://www.facebook.com/pages/Collectif-Autonome-des-Médecins-Résidents-Alg…


Chères consœurs, chers confrères ;

Le collectif appelle à un sit-in national, le lundi 4 avril à 11H, afin de soutenir les délégués pour la première journée des commissions mixtes :

- sit-in de la région centre au CHU Mustapha Pacha pour les facultés d’Alger, de Blida et de Tizi Ouzou ;

- sit-in de la région ouest au CHU d’Oran pour les facultés d’Oran, de Sidi Belabes et de Tlemcen ;

- sit-in de la région est aux CHU d’Annaba, de Batna, de Constantine et de Sétif.
________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Revenir en haut
MSN
bsam sam
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 2
Profession: infectiologue
Grade:: Assistant
Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 3
Moyenne de points: 1,50

MessagePosté le: Lun 4 Avr - 10:59 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant


apparemment 15 jours équivauts15smois avec ouled abas.sachant qu'une  commission lorsqu’elle est constituée doit travaillé à plein temps dés le 1er jour alors qu’on est au 6e jr de sa constitution et ils n’ont même pas commencé.les résidents ont le pouvoir de paralyser les hôpitaux et ils doivent utilisé leur pouvoir maintenant.le service minimum devra être supprimé en réponse à ce qui s’est passé auj avec nos délégués et on n’accepte plus ces comissions.la négociation doit être directe et sans délai.D’ailleurs selon le SG,dans son communiqué scandaleux,les résidents ne sont qu’en position de formation et le fonctionnement des services est à la charge de l’encadrement hospitalo-universitaire!!par la suite on comprend qu’ils ne sont pas responsables ni obligés d’assurer un service minimum.il faut arréter toute activité y compris les gardes et se mobiliser h 24.donnez une leçon à ce ministre qui ridiculise les médecins résidents et même nous les DEMSistes on sera avec vous en cas d'arret des gardes.Bon courage à nos délégués.


Revenir en haut
kamel007
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 14
Profession: medecin
Grade:: Assistant
Point(s): 17
Moyenne de points: 1,21

MessagePosté le: Lun 4 Avr - 15:31 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant

vous allez rien obtenir si vous n'arrêtez pas le service minimum. 

Revenir en haut
bsam sam
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 2
Profession: infectiologue
Grade:: Assistant
Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 3
Moyenne de points: 1,50

MessagePosté le: Mar 5 Avr - 12:47 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant

Collectif Autonome des Médecins Résidents Algériens 
Communiqué 
mardi 5 avril 2011 
  
  
Chères consœurs, chers confrères ; 
Les délégués nationaux du Collectif Autonome des Médecins Résidents Algériens ont répondu à l’invitation officielle des Ministère de la Santé et de l’Enseignement Supérieur et ont siégé ce jour aux 3 commissions mixtes. 
Les délégués du collectif ont réclamé le procès verbal de la réunion tenue le 29 mars au Ministère de la Santé. Les représentants du ministère nous ont informés que le PV n’avait toujours pas été rédigé. 
Les 3 commissions ont débuté à 14H et ont prit fin à 20H. Elles se sont déroulées dans 3 salles différentes, le compte rendu est le suivant : 
  • commission du service civil :
-          les délégués du collectif ont soutenu une nouvelle fois la nécessité de l’abrogation du service civil et de l’ouverture de postes budgétaires avec des mesures incitatives. 
-          les représentants des ministères ont défendu la nécessité de maintenir le service civil. 
-          Monsieur le Directeur de la réglementation a insisté sur le fait que la commission n’avait pas d’autorité de l’abrogation du service civil. 
  • commission statut :
-          en préambule, le statut du résident de 1996 a été lu par les représentants des ministères. 
-          les délégués du collectif ont exposé point par point l’ébauche du nouveau statut du résident. 
-          chaque point de l’ébauche du nouveau statut a été débattu avec les représentants des ministères. Ces derniers ont reconnu d’une part la légitimité d’une partie du nouveau statut et de l’absence de prérogatives de la commission actuelle à traiter l’autre partie qui dépend des ministères du travail et de la fonction publique. 
  
  • commission pédagogique :
-          les délégués du collectif ont exposé le chapitre pédagogique de la plateforme de revendications. 
-          concernant l’arrêté n°709/10 du 06/12/2010 régissant organisation et modalités d’évaluation et de progression du cycle de formation en vue de l’obtention du DEMS particulièrement les articles 08 du chapitre II et l’article 02 du chapitre I relatifs aux examens intercalaires et la durée des formations spécialisées en sciences médicales. La commission pédagogiques présidée par Monsieur Le Doyen de la faculté de médecine d’Alger a décidé de  différer l’application de cet arrêté qui fera l’objet d’une seconde lecture mais sans en préciser la date. 
-          Monsieur le Doyen de la faculté de médecine d’Alger a affirmé que les revendications pédagogiques seront prises en charge lors de la conférence des doyens nationaux. 
  
Les délégués du collectif ont décidé de se retirer des commissions en raison de l’absence de prérogatives de ces dernières à prendre en charge nos revendications socioprofessionnelles et pédagogiques. 
Les délégués nationaux du collectif se sont réunis après la réunion ministérielle et ont fait le bilan de ces trois commissions : 
-          les commissions ministérielles n’ont aucune prérogative  pour prendre en charge nos revendications. 
-          l’injustice du service civil ne peut être réparée au sein de la commission. 
-          le PV ne nous a toujours pas été remis. 
A cet effet, le collectif appelle à un sit-in national au siège de la Présidence à Alger le mercredi 6 avril à 12H
Ce sit-in a pour objectif d’interpeller les grandes autorités de l’Etat, en vue de débloquer la situation actuelle qui ne trouvera aucune solution au niveau de nos ministères de tutelle. 


Revenir en haut
yasin
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5
Profession: etudiant en medecine
Grade:: Interne
Point(s): 5
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 5 Avr - 22:00 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant

mercredi 06/04/011 sit in a la presidence http://www.facebook.com/notes/collec...11601865588943

Revenir en haut
yasin
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5
Profession: etudiant en medecine
Grade:: Interne
Point(s): 5
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 15:24 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant

sit in presidence http://www.facebook.com/pages/Collectif-Autonome-des-Médecins-Résidents-Alg…

Revenir en haut
yasin
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5
Profession: etudiant en medecine
Grade:: Interne
Point(s): 5
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 15:25 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant



Revenir en haut
yasin
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5
Profession: etudiant en medecine
Grade:: Interne
Point(s): 5
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 15:32 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant

sit in presidence 


Revenir en haut
Dr FOUZ
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2008
Messages: 1 615
Profession: étudiante
Grade:: Résident
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Point(s): 1 498
Moyenne de points: 0,93

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 18:36 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant




Economie (Mercredi 06 Avril 2011) 
 

Ils sont en grève depuis plusieurs jours 
 
Les médecins résidents mécontents 
 
Par : Djamel Zidane
Lu : (207 fois)

Parmi les revendications, la suppression du service civil et l’amélioration des conditions de travail figurent aux premiers rangs. 
 
Les médecins sont en colère, et il y a de quoi, à première vue. Les revendications semblent aussi raisonnables si on écoute quelques-uns parmi les principaux concernés, les médecins résidents qui ont trouvé un appui à leurs revendications parmi les professeurs des CHU.
S’il faut 7 ans de dures veillées pour obtenir son doctorat en médecine, l’étudiant, qui souhaite poursuivre des études de spécialiste, n’est pas au bout de ses peines. Il lui faudra une année pour préparer le concours de résidanat et travailler d’arrache-pied pour espérer faire partie des élus. En effet, il existe un numerus clausus, et donc, nécessairement, beaucoup d’appelés et peu d’élus. 
Or, selon des résidents, “il arrive que certaines places demeurent vacantes, pour des raisons de notes, alors que, s’agissant de concours, cela ne devrait pas être : on prend les meilleurs, point à la ligne !” Pourtant, des pratiques étranges existent même au niveau des concours, puisqu’il y a les pistonnés, qui peuvent se retrouver élus, sans concourir et tout le reste, c’est-à-dire ceux qui sont des questionnés sur des sujets (en néphrologie souvent) même pas étudiés dans les programmes. 
Une fois reçu au concours, le résident est affecté, dans des cas selon les besoins et la spécialité choisie, à un hôpital. “La priorité du choix est accordée aux plus méritants”, admet ce résident qui ajoute que “chaque résident doit, en principe, préparer une conférence ou un cours chaque semaine ou dix jours. Il accompagne le professeur au cours de ses visites pédagogiques aux malades, et expose au professeur le cas du malade dont il suit le traitement. Le prof le corrige en cas d’erreur et lui fournit des exemples analogues qu’il a eus à suivre. Il y a aussi des colloques hebdomadaires ou bimensuels, au cours desquels des cas cliniques sont exposés et décortiqués. Mais le plus dur c’est la garde”. 
 
L’insécurité règne la nuit
Le rythme des gardes varie selon les spécialités. “Ça varie entre 4 et 10 jours et la garde dure 24h. Au cours de ces gardes, surtout la nuit, ça n’arrête pas de défiler : vrais patients et d’autres qui simulent, parfois des drogués, des ivrognes et des blessés à l’arme blanche, la nuit. On a même reçu un garçon de 13 ans complètement ivre, un jour”, énumère cette résidente dans un grand hôpital d’Alger. Question sécurité, “elle est quasi inexistante dans la plupart des hôpitaux : des médecins ont été agressés, des jeunes femmes médecins menacées par des voyous ou des patients, sans que les infirmiers ou les agents de sécurité n’interviennent. On a beau les appeler la nuit, les services de sécurité de l’hôpital ne répondent jamais, en cas de danger. Il arrive même que certains malades poursuivent le médecin jusque dans son bureau en l’invectivant. On rencontre de moins en moins de civisme dans la plupart des hôpitaux du pays”, ajoute-t-elle. 
Les maîtres-assistants, premiers concernés par les gardes, “sont rarement présents et ne viennent qu’une fois sollicités, par téléphone, par les résidents, et encore ! Pourtant, en théorie, le résident travaille sous la supervision de l’assistant !” 
Souvent, le résident devra faire face aux urgences, démuni de tout, ou presque : pas de consommable (fil ou sutures, etc.), ni médicaments.“Un médicament comme le Rivotril, un anticonvulsivant, utilisé en dernier recours, en réanimation, est introuvable ces derniers temps, même à la PCH, et il arrive qu’on soit confrontés à une rupture de stock d’insuline !” Quant aux problèmes d’évacuation des malades, mieux vaut ne pas en parler : il y a des hôpitaux qui ne disposent pas de radiologie ni de scanner et qui doivent s’adresser à d’autres hôpitaux pour cela. Et c’est au médecin résident de faire face à cette situation, accompagner le malade à évacuer, dans des ambulances non médicalisées, dépourvues même de masque à oxygène, porter ou soutenir le malade faute d’agent convoyeur, ou transporter de nombreux malades dans une même ambulance, que le chauffeur s’empressera de ramener à l’hôpital, sans s’inquiéter du sort du malade évacué ! “À l’hôpital Mustapha, parfois une simple femme de ménage fait la loi devant les médecins ou les résidents !” Le résident perçoit un salaire de 31 900 Da par mois, et un peu plus de 600 Da par 24h de garde. 
Même la prime de contagion n’est pas accordée aux résidents, alors que même les agents de sécurité devant la porte, la perçoivent ! On lui offre un steak, un œuf et une assiettée de rata dans le meilleur des cas, durant sa garde. “La cantine de l’hôpital Mustapha est réputée  pour être infecte, elle est d’ailleurs très peu fréquentée”, selon le résident interrogé à propos de la nourriture servie dans les hôpitaux. 
Autre problème, les résidents sont ballottés entre deux ministères : celui de la santé et de la population où ils exercent et le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, responsable des études et du cursus universitaire. Ils deviennent médecins spécialistes après 4 ou 5 ans d’études, menées de front avec les gardes, séminaires, colloques et soins aux malades, dans des conditions parfois lamentables. “Nous sommes censés, selon la loi, travailler 11 matinées par mois pour notre formation. Or, on travaille tous les jours, de 9h à 16h et, dans le meilleur des cas, de 9h à 14h ! Le reste du temps doit ou devrait être réservé à l’étude et à la recherche scientifique, aux congrès et autres colloques auxquels les résidents doivent assister, mais dont ils sont le plus souvent exclus, alors qu’y assistent profs et maîtres-assistants. Même chose pour les bourses d’études à l’étranger, dont nous sommes totalement privés.” 
Après cela, ils devront faire le service civil, soit selon l’affectation, entre 1 et 4 ans. Un an, lorsqu’on est affecté à un poste dans le Sud ou les Hauts-Plateaux et de 3 à 4 ans pour un poste dans une ville du nord. Les garçons sont aussi astreints au service national. Par-dessus tout, là où justement le bât blesse et provoque l’ire des résidents, le diplôme de fin d’études n’est remis qu’aux lauréats ayant effectué leur service civil (et militaire ?). Pourtant, selon un professeur en médecine exerçant dans un CHU, “en chirurgie, par exemple, les résidents effectuent 70% du boulot hospitalier, contrairement aux propos attribués au ministre de tutelle qui parle de 0,5% de l’activité hospitalière !” Selon le médecin résident interrogé, “les pouvoirs publics seraient plus avisés de trouver des solutions softs aux nombreux problèmes dont souffre le secteur. Au lieu de recourir uniquement à la menace et à la manière forte. Supprimer le service civil et inciter financièrement les médecins spécialistes à se rendre dans des régions déshéritées en leur accordant des avantages, serait déjà un premier pas”. Sans oublier qu’un médecin spécialiste, s’il a décroché son bac avec mention, à 18 ans, devra passer au minimum 12 ans pour achever ses études : 7 pour le doctorat, 1 an de préparation du concours, et 4 pour la spécialité. 
Si, de plus, il devra faire entre 1 et 4 ans de service civil (plus 18 mois de service national pour les garçons), il est facile de faire le compte : 7+1+4+4+1,5 =17,5 années, avant de recevoir son diplôme. qui dit mieux ! Ce petit parcours du combattant, pour un excellent élève, le mènera à l’âge de 35 ans et demi, avant qu’il ne puisse espérer jouir des fruits de son labeur. 
 
D. Z. 
 
  
  


Revenir en haut
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Dim 10 Avr - 19:58 (2011)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes) Répondre en citant

COLLECTIF AUTONOME DES MEDECINS RESIDENTS ALGERIENS


Procès verbal


Réunion nationale du samedi 9 avril 2011



Le lien de la page facebook officielle du collectif :


http://www.facebook.com/pages/Collectif-Autonome-des-Médecins-Résidents-Alg…


Réunion des résidents délégués des hôpitaux d’Algérie, des représentants des résidents en pharmacie et chirurgie dentaire.


Date : samedi 9 avril 2011

Les hôpitaux présents lors de la réunion :

ALGER :


Ait Idir
Azur plage
Ain Taya
BEO
Benaknoun
Beni Messous
Belfort
Birtraria
Bologhine
Cheraga
CNMS
CPMC
Douera
Drid Hocine
El Kettar
Kouba
Mustapha
Parnet
Rouiba
Tixesraine
Zemirli
Zeralda


Autres wilaya :

1- Annaba

2- Blida

3- Constantine

4- Oran

5- Sétif

6- Sidi Belabes

7- Tizi Ouzou

8- Tlemcen


Les absents :

1- Batna

Modérateur : Dr Iles (Mustapha), Dr Ghit (Annaba)

Une réunion nationale s’est tenue aujourd’hui, le 9 avril 2011, entre les représentants des hôpitaux d’Algérie, les représentants des résidents en pharmacie et chirurgie dentaire

La réunion a débuté à 12H, les points suivants ont été abordés :


1- Mise en place par les délégués du collectif d’assemblées générales organisées dans tous les hôpitaux
d’Algérie. Le but de ces AG est le suivant :


informer tous leurs confrères et consœurs de l’avancée de notre mouvement de protestation,

recueillir toutes les questions et doléances des résidents

organiser un sondage auprès des résidents


2- 2ème Sit-in à la présidence:

Informer les résidents lors des AG des objectifs de l’organisation des sit-in à la présidence

Organisation d’un second sit-in à la présidence le lundi 11 avril à 12H

Organisation d’un sondage pour fixer les modalités de ce sit-in

Les résultats seront communiqués dimanche soir


3- La presse étrangère :

Les responsables de la communication du collectif ont été contactés à plusieurs reprises par les médias étrangers notamment les chaines TV El Arabia, El Jazira El Hourra et France 24 pour médiatiser notre mouvement sur le plan international.

Un vote sera proposé à tous les résidents algériens pour déterminer s’il faut oui ou non répondre aux médias internationaux.

4- Elargissement du nombre de délégués responsables de la presse écrite et audiovisuels :

Presse francophone : Mohamed-Sahnoun (Zemirli), Benhabib (Douera), Hami (Tizi), Remini (Oran),
Hamouda (constantine)

Presse arabophone : Merouane (CPMC), Saad Djaballah (El Kettar), Gherbi (CPMC), Redouane (BEO), Derrar
(SBA), Ghellab (constantine)

Presse amazigh : Hami (Tizi)


5- Les commissions mixtes des ministères :

Le collectif décline l’invitation du ministère la santé de siéger ce lundi 11 avril aux commissions mises en place par nos

tutelles en raison de l’absence de prérogatives de ces dernières à prendre en charges nos revendications.

6- Invitation officieuse de la présidence suite au sit-in à la présidence :


Liste de 5 délégués qui répondront à l’invitation officieuse de la présidence pour remettre la lettre ouverte au président

Docteurs : Saad Djaballah (El Kettar) Ghit (Annaba) Ait Mohamed (Oran), Fissah (Kouba) Benhabib (Douera)


7- Lettre ouverte au President :


Deux quotidiens de la presse écrite (El Watan et El Khabar) ont accepté la demande du collectif de publier gratuitement notre lettre ouverte au Président.



La réunion a pris fin à 18h30.
________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:36 (2018)    Sujet du message: Grève des résidents algériens (Médecins, Pharmaciens, Dentistes)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Café Médical Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 6 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com