Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
De l'abus sexuel à la psychose

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> La bibliothèque -> Médecine & Chirurgie -> Psychiatrie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
doc.red
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 945
Profession: medecin
Grade:: Résident
Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
Point(s): 1 032
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Ven 18 Fév - 23:00 (2011)    Sujet du message: De l'abus sexuel à la psychose Répondre en citant

Il est classique de dire que les abus sexuels dans l'enfance peuvent entraîner des séquelles psychiatriques plus ou moins graves, y compris jusqu'à l'âge adulte. Mais les données épidémiologiques confirmant ce lien présumé demeurent parfois peu concluantes. Pour préciser le rapport entre ce type d'antécédents traumatiques et une évolution ultérieure vers une psychose, une équipe australienne a donc étudié une cohorte de 2 759 sujets (dont 79,8 % de femmes) abusés sexuellement dans l'enfance ou à l'adolescence (avant 16 ans) et a comparé le taux de psychoses survenant dans ce groupe avec celui observé dans une population témoin de structure similaire pour l'âge et le sexe.
Les auteurs constatent que les taux de psychoses en général (2,8 % versus 1,4 %) et de schizophrénie en particulier (1,9 % versus 0,7 %) sont plus élevés (environ le double) dans la cohorte étudiée que dans le groupe de contrôle. Et une analyse plus fine des données montre que cette majoration du risque est encore plus importante quand il s'agit de sujets victimes des agressions sexuelles les plus traumatisantes (viols avec pénétration, quelles qu'en soient les modalités précises), puisque les taux passent alors respectivement à 3,4 % (pour toutes les psychoses confondues) et à 2,4 % (pour la seule schizophrénie). En revanche, les abus sexuels sans pénétration ne sont pas corrélés à une augmentation significative du risque de psychose en général, ni de schizophrénie en particulier et leurs séquelles psychopathologiques sont ainsi moins lourdes.
Mais quels que soient les mécanismes déterminant cette association dans le cas des viols proprement dits, les auteurs estiment avoir identifié, en matière de psychoses, un nouveau type de population à risque : les sujets victimes d'un viol avant l'âge de 16 ans. Concrètement, ces sujets nécessitent à l'évidence, pour limiter les dégâts, « un soutien continu et un traitement.»


Cutajar MC et coll. : Schizophrenia and other psychotic disorders in a cohort of sexually abused children. Arch Gen Psychiatry 2010
________________________
c'est la volonté d'un homme qui fait son destin


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Ven 18 Fév - 23:00 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> La bibliothèque -> Médecine & Chirurgie -> Psychiatrie
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com