Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Rubéole

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> La bibliothèque -> Médecine & Chirurgie -> Infectiologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DR_RI.OPHTA
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2009
Messages: 410
Profession: étudiante
Grade:: Externe
Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval
Point(s): 543
Moyenne de points: 1,32

MessagePosté le: Ven 11 Fév - 17:21 (2011)    Sujet du message: Rubéole Répondre en citant

Rubéole  
 
  
 
       Affection infectieuse virale très contagieuse de l’hiver et du printemps, immunisante survenant généralement chez les enfants  chez qui elle est habituellement sans gravité (bénigne) provoquant une éruption cutanée très caractéristique sur tout le corps . Par contre, elle est  potentiellement grave lorsqu'elle survient chez une femme enceinte non immunisée (car susceptible d’entraîner des malformations chez le fœtus en particulier au cours des trois premiers mois).


Donc c'est une maladie sans gravité sauf pour la femme enceinte +++  
Historique :



 
    Sir Norman Gregg ((1892-1966) ophtalmologiste australien est celui qui a démontré le rôle embryotoxique du virus de la rubéole.  
 
Virologie :
  
Le virus de la rubéole (Rubella) est un  :*Virus à ARN.
*Famille : Togaviridae.
*Genre : Rubivirus (un seul membre).
*Capside :Icosaédrique.
*Enveloppe porteuse de spicules hémagglutinants.
*Multiplication : se fait dans cytoplasme des cellules infectées.
*Fragile et stictement huamin.
*Transmis par contacts interhumains directs, respiratoires.
*De culture difficile.



Epidémiologie:


- Maladie cosmopolite, endémique, hiverno-printanière touchant les enfants.
- l'Immunité est acquise après primo-infection durable.
- L’homme = hôte naturel et unique réservoir.
- Transmission par voie respiratoire via gouttelettes de salive ; sécrétions nasopharyngées et via placenta vers le fœtus.+++

 
- La période de contagiosité est de 8 jours avant et 8 jours après l’éruption
- Temps d’incubation est estimé à 16 jours
- Maladie à déclaration obligatoire. +++

Physiopathologie :

- Après inhalation, le virus se multiplie au niveau :
Des muqueuses respiratoires => puis des ganglions cervicaux ( d’où leurs hypertrophie) => puis gagne la circulation générale ( peau,articulation,…..).
- la Virémie est détectable, 7 jours avant l’éruption
- Les polyadénopathies correspondent aux sites de multiplication secondaire du virusl l’éruption apparaît en même temps que la production des anticorps.

Clinique :


 Difficile à diagnostiquer avant l'apparition de l'éruption, elle peut même passer inapreçue puisque l'incubation est longue et silencieuse 14 – 21 jours.


Chez l'enfant, l'éruption cutanée est souvent le premier signe.   
 
  
 
- La Clinique est  trompeuse d’où les formes dites atypiques. - La période d’invasion est caractérisé par :
       *Fièvre modérée ne dépassant pas les 38.5°C ( à la différence de la rougeole 40°C).+++
       *Malaises.
       *Céphalées
       *Pharyngite banale
       *Athralgie surtout chez l’adulte
       *Myalgie
       *Adénopathies occipitales et cervicales postérieures (quasi-constante) apparaissant avant l’éruption.+++
       *Légère splénomégalie
- Après 48h à 72 h apparait l’exanthème:
       *Maculopapulaire non prurigineux
       *Progression céphalocaudale (prédominant au visage, régions fessières et lombaires)
       *D’abord morbilliforme, puis scarlatiniforme
       *Dure 3-5 jours
       *S’efface sans séquelles


L’évolution : est souvent favorable avec une immunité acquise favorable et définiive.   
 Ce qu’il faut savoir :
     - Il ne faut jamais assimiler les éruptions rubéoliformes à la rubéole car le le diagnostic de la rubéole n’est pas clinique seulement.
     - une femme enceinte soumise à un contage peut infecter son fœtus sans faire elle-même de manifestations cliniques.
     - toute éruption maculopapuleuse ou purpurique, survenant chez une femme enceinte ou dans son entourage, doit être considérée comme suspecte de rubéole, et impose un diagnostic au laboratoire.
risque de malformations est très grand lors du premier trimestre de grossesse.

Complications:

- Articulaire: ployrthralgies/arthrite régressant spontanément en quelque jours.
- Hématologique :Thrombopénie, purpura
- Plus rarement :
    *Vasculite
    *Encéphalite
    *Anémie hémolytique
    *Syndrome de Guillain-Barré
    *Otite

Rubéole congénitale :


- Chez la femme enceinte non immunisée, la rubéole est un vrai danger.+++
- l’embryon infecté par voie transplacentaire à cause de la une virémie maternelle
- Avec des risques d’embryopathie et de fœtopathie




 
les malformations dues à un trouble de l’embryogenèse peuvent toucher ;*Yeux : cataracte, cécité, rétinopathie
*Coeur :  cardiopathie
*Cellules endothéliales des vaisseaux sanguins  : thromboses
*Oreilles : surdité
* Neuropathie: Microcéphalie avec arriération mentale, diplégie spastique
* Diabète insulino-dépendant
* Dysfonction thyroïdienne
* Affection neuro-dégénérative (panencéphalite)

La fœtopathie résulte de l’infection persistante des différents organes au-delà de leur formation et donne, outre une hypotrophie, une hépatite avec ictère et purpura thrombopénique, une pneumonie…..etc.


- Risque d’avortement si contamination précoce


Diagnostic positif :


- Notion de contage
- Absence de vaccination
- Exanthème associe ADP cervicale surtout occipitale, dans un contexte peu ou pas fibrille.

- Hémogramme : plasmocytose  - leucopénie  - syndrome mono nucléosique  (non spécifique)

-Sérologie.+++
réaction d’inhibition de l’hémagglutination => réaction de référence = Ac (Ig M et Ig G)

  Taux protecteur : >= 1/64          
  Taux non protecteur : <1/8
--Dc de primo-infection rubéolique récente :
Repose sur la séroconversion avec présence d’IgM, ou sur une ascension des titres des AC d’au moyen 04 dilutions sur 02 prélèvement fait 10 – 15 jours d’intervalles dans même laboratoire et même technique.
--La caractérisation des d’IgM est indispensable chez la femme enceinte ou le nouveau-né => Rubéole congénitale.
--Primo-infection rubéolique chez la femme enceinte au cours du 1° trimestre =>indication IgM  avortement.

- Autres testes ;
ELISA - immunofluorescence - réaction de fixation de complément.
Recherche de virus : nouveau-né : difficile et coûteuse.
Prélèvement : sécrétion pharyngé - sang – urine


Diagnostic différentiel :


*La rougeole
*La mononucléose infectieuse.
*La scarlatine (présence d’une angine associée et desquamations)
*Toxoplasme
- Devant rubéole congénitale :
    *Syphilis
    *Toxoplasme congénitale
    *Infection cytomégalo virose.


Traitement :


- Pas de traitement spécifique (curatif) comme la pluparts des maladie virale
- traitement symptomatique ( analgésique antipyrétique, viatmine C……etc.)

La prévention de la rubéole repose sur la vaccination. Elle évite le risque d’atteintes foetales chez la femme enceinte et doit être pratiquée chez tous les enfants. Il s’agit d’un vaccin injecté par voie intramusculaire ou sous-cutanée, pouvant être couplé à la vaccination contre la rougeole ou les oreillons.

Une fois que la femme est enceinte, on ne peut plus la vacciner d’où la nécessité de se faire vacciner bien avant surtout  chez la femme en âge de procréer  (sero- négative), est prescrite en association à une contraception couvrant le cycle  avant , le 02 mois après le vaccin.



 Vaccination : meilleur moyen de lutte contre la rubéole.  
 
 
 Bonne lecture Smile
________________________
Ceux qui savent ne parlent pas. Ceux qui parlent ne savent pas.
Le sage enseigne par ses actes, non par ses paroles.


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 11 Fév - 17:21 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> La bibliothèque -> Médecine & Chirurgie -> Infectiologie
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com