Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Les nouveaux critères de la polyarthrite rhumatoïde

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> La bibliothèque -> Médecine & Chirurgie -> Médecine interne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
doc.red
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 945
Profession: medecin
Grade:: Résident
Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
Point(s): 1 032
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Jeu 10 Fév - 21:28 (2011)    Sujet du message: Les nouveaux critères de la polyarthrite rhumatoïde Répondre en citant

L'estimation de la réponse aux traitements, au cours de la polyarthrite rhumatoïde (PR), par des indices tels que l'ACR20 est peu appropriée à la pratique clinique. Actuellement, les interventions thérapeutiques sont agressives dés le début pour accroître les chances de rémission. Avec de telles ambitions « modernes », les anciennes définitions ne correspondent plus aux objectifs. De nouveaux critères de classification de l'ACR-EULAR pour la prise en charge de la PR ont donc été développés récemment. Avec ces nouveaux critères de classification, une rémission longue durée est devenue un objectif réaliste pour de nombreux patients et un nouvel impératif a émergé : définir la rémission.
Historiquement, plusieurs définitions de la rémission dans la PR ont été développées. Le score d'activité de la maladie (DAS, Disease Activity Score), dès les années 1990, a permis l'uniformisation des pratiques. La définition la plus utilisée dans les essais contrôlés randomisés (ECR) au cours de la dernière décennie reposait sur un DAS28 <2,6. Le DAS est cependant peu employé en pratique clinique en raison de sa formule compliquée. En outre, il peut y avoir une importante activité clinique résiduelle, chez des malades considérés en rémission selon le DAS28.
Des nouveaux critères préliminaires de rémission ont donc été élaborés très récemment en collaboration par l'EULAR et l 'ACR avec plusieurs avantages. Tout d'abord, le calcul de ces critères est facile, même en « routine » et ils peuvent aisément être appliqués, ce qui améliore le suivi des malades et leur permet d'accéder à une meilleure qualité de vie.
De plus, leur adoption marque le début d'une nouvelle collaboration fructueuse ACR-EULAR et contrairement au DAS développé par et pour les médecins, les nouveaux critères se basent également sur l'opinion du malade.
Ces nouveaux critères de rémission restent préliminaires et devront être soumis à un éventuel ajustement avant validation. Ils sont faciles à utiliser et donnent une définition contemporaine d'un état relativement sain pour un malade atteint de PR. Cependant, l'imagerie n'a pas été incluse dans ces critères. Or les patients atteints de PR considérés en rémission clinique peuvent avoir une inflammation résiduelle en imagerie. Ainsi, ces critères préliminaires ne peuvent pas prédire la fin de la progression radiologique. Il sera donc probablement nécessaire de développer des critères supplémentaires, incluant les données d'imagerie mais ceux-ci perdront alors de leur simplicité et seront moins adaptés à la pratique clinique. Les nouveaux critères préliminaires ACR /EULAR sont donc susceptibles d'être utilisés pendant une longue période.




Lennart T H Jacobsson et coll.: New remission criteria for RA: "modern times" in rheumatology-not a silent film, rather a 3D movie. Ann Rheum Dis 2011
________________________
c'est la volonté d'un homme qui fait son destin


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Fév - 21:28 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
doc.red
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 945
Profession: medecin
Grade:: Résident
Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
Point(s): 1 032
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 21:52 (2011)    Sujet du message: Les nouveaux critères de la polyarthrite rhumatoïde Répondre en citant

Polyarthrites récentes indifférenciées : lesquelles deviendront rhumatoïdes ?


La valeur du taux sanguin des anticorps spécifiques (facteur rhumatoïde et anticorps anti CCP) permet de préjuger, lorsqu'un patient est atteint d'une polyarthrite récente, de l'évolution vers une polyarthrite destructrice de type rhumatoïde ; en pratique clinique, la mesure de ces taux sanguins et leur suivi permettent donc de guider l'attitude thérapeutique du praticien confronté aux patients atteints de polyarthrite récente indifférenciée.
Cette étude s'est donnée pour but d'analyser le profil de la séroconversion des patients atteints de polyarthrite récente indifférenciée (1 à 5 ans).
Pour mener à bien ce travail, les auteurs ont répertorié toutes les données de la littérature scientifique britannique ainsi que les abstracts récents émanant d'associations internationales comme l'EULAR ou l'ACR. Toutes les publications relatives à des patients d'âge supérieur à 16 ans souffrant d'arthrite ou polyarthrite récente indifférenciée (depuis moins de 2 ans) ont été examinées.
Ainsi, 12 études satisfaisaient à ces critères ; 10 d'entre elles comportaient des données relatives au taux de facteur rhumatoïde mais les taux sanguins d'anticorps anti CCP n'étaient notifiés que dans 5.
Ces études étaient hétérogènes et n'ont donc pu faire l'objet d'une méta-analyse : en effet, le nombre de sujets inclus allait de 15 à 395 et la durée du suivi différait elle aussi considérablement : de 6 à 60 mois. Concernant les taux sanguins initiaux de facteurs rhumatoïdes et d'anticorps anti CCP, une grande variabilité a également été constatée puisque le seuil de positivité allait de 8 à 55 % et de 4 à 45 % respectivement. Enfin, le taux de séroconversion des sujets atteints de polyarthrite récente indifférentiée a été de 1,9 à 5 % à 30 mois vis à vis du facteur rhumatoïde et de 1,3 à 8,9 % à 60 mois vis à vis des anticorps anti CCP.
Les auteurs soulignent ces faibles taux de séroconversion, notamment vis à vis du facteur rhumatoïde qui n'atteint pas dans ces études celui habituellement constaté chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ; à l'origine de cette surprenante observation, les auteurs invoquent plusieurs hypothèses qui ne pourront être infirmées ou confirmées que par des travaux ultérieurs centrés sur ce sujet.


Barra L et coll. : Lack of seroconversion of rheumatoid factor and anti-cyclic citrullinated peptide in patients with early inflammatory arthritis : a systematic literature review. Rheumatology 2011
________________________
c'est la volonté d'un homme qui fait son destin


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:57 (2016)    Sujet du message: Les nouveaux critères de la polyarthrite rhumatoïde

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> La bibliothèque -> Médecine & Chirurgie -> Médecine interne
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com