Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Pneumonies nosocomiales chez les malades ventilés ou non : mêmes responsables

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
doc.red
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 945
Profession: medecin
Grade:: Résident
Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
Point(s): 1 032
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Mer 2 Fév - 21:24 (2011)    Sujet du message: Pneumonies nosocomiales chez les malades ventilés ou non : mêmes responsables Répondre en citant

Les pneumonies nosocomiales sont des infections fréquentes en réanimation et leur pronostic dépend pour une grande part de l'administration rapide d'une antibiothérapie adaptée. La majorité des connaissances disponibles sur ces infections provient toutefois d'études se focalisant sur les malades ventilés.
Des auteurs se sont donc intéressés aux pneumonies acquises en soins intensifs chez les malades non ventilés en examinant en particulier les agents microbiens responsables dans ce contexte, le but étant de préciser si les recommandations d'antibiothérapie présomptive peuvent être extrapolées à ces cas particuliers.
Les caractéristiques cliniques et microbiologiques de patients atteints de pneumonie acquise sous ventilation mécanique (PAVM, n=164) ont été comparées à celles de malades avec pneumonie mais non ventilés (PA non VM, n=151) au cours de 315 épisodes.
Les malades avec PAVM ont significativement un tableau clinique plus grave avec un score apache II de17 (+/- 6) contre un score de 15 (+/- 5) dans le groupe non ventilé (p <0,001). Chez les patients ventilés, la pneumonie survient plus tard : 8 jours (+/-8) dans le groupe PAVM contre 5 jours (+/-6) dans le groupe PA non VM, p<0,001. Parmi les patients présentant une infection pulmonaire nosocomiale mais non ventilés, 79 (52 %) ont finalement nécessité une intubation.
Un diagnostic microbiologique est établi plus fréquemment dans le groupe ventilé : 117 diagnostics étiologiques (71 %) dans le groupe PAVM par rapport à 64 (42 %) dans le groupe ventilation spontané; p <0,001. Les germes non-fermentants, les entérobactéries à Gram-négatif et les staphylocoques dorés sensibles à la méthicilline sont plus fréquemment retrouvés au cours des PAVM, mais cela est à rapporter au fait que davantage d'échantillons provenant des voies aériennes distales peuvent être cultivés chez les patients ventilés (100 % contre 84 % p <0,001).
En fait, parmi les patients chez lesquels un germe est identifié, la répartition des pathogènes est similaire entre les groupes ventilés ou non ventilés. Seule une fréquence plus élevée d'isolement de Streptococcus pneumoniae est relevée dans le groupe PA non VM (p=0,045). De plus, si les patients sont stratifiés en fonction du délai d'apparition de la pneumonie nosocomiale et des facteurs de risques selon les recommandations de l'ATS 2005, la répartition des germes est semblable, quel que soit le mode de ventilation.
La durée d'hospitalisation et la mortalité sont identiques dans chacun des groupes.
Dans leur discussion, les auteurs soulignent que le pourcentage de diagnostic bactériologique est assez faible dans le groupe non ventilé, ce qui tend à limiter la portée des résultats. Cependant, leur conclusion est que les résultats microbiologiques sont indépendants du fait que la pneumonie survienne chez un malade ventilant spontanément ou chez un patient intubé. Le choix de l'antibiothérapie empirique ne devrait donc pas être modifié sur la base du critère ventilation mécanique invasive.


Esperatti M. et coll. : Nosocomial Pneumonia in the Intensive Care Unit Acquired by Mechanically Ventilated versus Nonventilated Patients Am J Respir Crit Care Med Vol 182. pp 1533-1539, 2010
01/02/11
________________________
c'est la volonté d'un homme qui fait son destin


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Fév - 21:24 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com