Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Des brûlures « mal placées »....

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
doc.red
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 945
Profession: medecin
Grade:: Résident
Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
Point(s): 1 032
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Lun 31 Jan - 20:54 (2011)    Sujet du message: Des brûlures « mal placées ».... Répondre en citant

Les brûlures des organes génitaux (BOG) sont rares, ceux-ci étant le plus souvent bien protégés et habituellement, elles ne s'observent que dans le cadre de brûlures étendues.
Pour avoir une vue exhaustive de la question, les auteurs belges ont consulté la littérature médicale parue sur le sujet jusqu'en décembre 2009.
En fonction de la profondeur de la BOG on distingue le 1er degré, où seul l'épiderme est atteint, avec érythème et douleur, à la vérité peu durable (72 h). Le 2ème degré peut être superficiel, avec atteinte du derme, caractérisé par des cloques, parfois volumineuses, ou profond, avec aspect rougeâtre. Les BOG du 3ème degré, blanches ou noirâtres sont en général insensibles.
Leurs causes sont multiples ; si certaines sont anecdotiques, telles celles de ces femmes accroupies devant un chaudron, qui se renverse subitement, les flammes sont surtout en cause chez les militaires et les pompiers (ou des imprudents amateurs de barbecue, qui ont trop arrosé le charbon de bois du brasero), alors que chez les enfants, ce sont les potages bouillants répandus à la suite d'un mouvement brusque qui provoquent la majorité des BOG mais il faut aussi penser à des violences si les limites de la zone brûlée sont régulières et sa profondeur uniforme (en cas d'accident, le réflexe de se soustraire au chaud entraîne des lésions plus superficielles) ; quant aux brûlures chimiques, rares, en dehors de certaines perversions sexuelles (piles alcalines introduites dans le vagin), elles frappent surtout les travailleurs de l'industrie chimique victimes de maladresses. Les BOG électriques sont exceptionnelles mais très profondes (à l'inverse des ébouillantements, responsables en général de BOG du 2ème degré, les BOG par flammes pouvant revêtir tous les types).
Si le brûlé n'est pas capable d'uriner seul, se pose le problème de la mise en place d'une sonde urétrale, avec ses risques de sténose ou d'infection ou de cathéter sus-pubien. Il importe aussi d'éviter la souillure des plaies par les urines ou les matières, certains auteurs proposant une colostomie de dérivation pour pallier ce risque.
Chirurgicalement, après ablation de tous les débris textiles résiduels, le rafraîchissement de la brûlure à l'eau froide précède l'application d'antiseptiques et d'éventuelles greffes de peau totale non pileuse, cependant que les débridements larges ne sont justifiés que dans les brûlures profondes, en utilisant au besoin l'asticothérapie.
Des cicatrices hypertrophiques pourront nécessiter ultérieurement de multiples plasties en Z.


Michielsen DPJ et Lafaire C : Management of genital burns: a review Internat J Urol., 2010; 17: 755-758.
31/01/11
________________________
c'est la volonté d'un homme qui fait son destin


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Lun 31 Jan - 20:54 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com