Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
L'IVG n'aurait pas de répercussions psychiatriques

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
doc.red
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 945
Profession: medecin
Grade:: Résident
Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
Point(s): 1 032
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Lun 31 Jan - 19:52 (2011)    Sujet du message: L'IVG n'aurait pas de répercussions psychiatriques Répondre en citant

Une interruption volontaire de grossesse (IVG) peut-elle favoriser des troubles psychiatriques ? De nombreuses études épidémiologiques ont répondu par l'affirmative. Mais leurs résultats ont été largement contestés pour des motifs méthodologiques : absence de groupe contrôle de qualité, petite taille des échantillons, auto-définition des pathologies psychiatriques...
Le croisement de 3 fichiers nationaux exhaustifs
Une équipe danoise s'est donc penchée à nouveau sur la question en s'appuyant sur l'état civil danois informatisé et sur deux registres nationaux exhaustifs, le registre national des patients qui collige toutes les données médicales de la population et le registre central des pathologies psychiatriques qui comporte des données sur plus de 725 000 personnes.
Il a été ainsi possible d'isoler de la population danoise toutes les femmes nées entre 1962 et 1993 et ayant eu une IVG entre 1995 et 2007 ainsi que toutes celles ayant eu un premier enfant durant cette période (pour constituer le groupe témoin). Une fois exclues les femmes ayant des antécédents psychiatriques au moins 9 mois avant la période d'observation, Trine Munk-Olsen et coll. ont pu constituer deux cohortes : l'une d'environ 80 000 femmes ayant eu une IVG durant la période d'étude et l'autre d'environ 280 000 femmes ayant donné naissance à leur premier enfant durant le même temps.
L'IVG ne modifie pas la fréquence des signes psychiatriques
Il est apparu que le taux d'incidence de premier contact psychiatrique était, dans les 9 mois précédant l'avortement provoqué, de 14,6/1 000 personnes années et que ce taux demeurait stable dans l'année suivant l'IVG puisqu'il était alors de 15,2/1 000 personnes années (NS). En revanche, dans les 9 mois précédant la naissance d'un premier enfant le taux d'incidence de premier contact psychiatrique n'était que de 3,9/1 000 personnes années mais ce taux grimpait à 6,7/1 000 personnes années dans l'année qui suivait l'accouchement (p<0,001). Dans le détail, l'incidence des consultations psychiatriques augmentait fortement durant le premier mois du post-partum puis diminuait pour retrouver les taux précédant l'accouchement environ 9 mois après la naissance.
Comme toutes les études épidémiologiques de ce type, ce travail a bien sûr quelques limites. On peut en particulier noter qu'il s'est basé sur les contacts avec un psychiatre (à l'hôpital ou en ambulatoire) et que la propension des femmes à consulter un spécialiste des maladies mentales pour une même pathologie n'était peut-être pas identique dans les deux groupes. De plus il faut souligner que ses conclusions ne sauraient s'appliquer qu'à des populations exemptes d'antécédents psychiatriques.
Sous ces réserves, il semble donc que, contrairement à ce que laissaient penser certaines études, un avortement provoqué n'a pas de conséquence mesurable sur la fréquence des pathologies psychiatriques. Il confirme également l'influence défavorable (mais transitoire) d'une naissance sur la santé mentale. Il met enfin en évidence une incidence élevée des troubles psychiatriques chez les jeunes femmes allant demander une IVG (14,6/1000 personnes années contre 8,2 dans la population féminine contrôle). Cette différence avec la population générale constitue donc un marqueur de risque d'IVG qui mérite peut-être l'attention des praticiens en charge de la contraception.




Munk-Olsen T et coll. : Induced first trimester abortion and risk of mental disorder. N Eng J of Med 2011; 364: 332-9.    31/01/11
________________________
c'est la volonté d'un homme qui fait son destin


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Lun 31 Jan - 19:52 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
John Wharton
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2015
Messages: 1
Profession: pharmacist
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 3 Déc - 18:43 (2015)    Sujet du message: L'IVG n'aurait pas de répercussions psychiatriques Répondre en citant

Abortion pill is FDA approved medicine for termination of pregnancy by abortion method home. Abortion pill is a mixture of Mifepristone and Misoprostol qui est media kit for early pregnancy termination options up to 9 weeks without surgical instrument and clinical observation.
There are lots of home abortion pill available in the market like Cytotec, Mifeprex, MTP kit, RU486, Mifegest kit, Abortion kit, etc.
To Buy abortion pill online without prescription or to get more details about it visit us.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:34 (2016)    Sujet du message: L'IVG n'aurait pas de répercussions psychiatriques

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com