Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Test pour prédire l'éfficacité de traitement de l'Hépatite C

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
imi
Sergent
Sergent

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2010
Messages: 464
Profession: étudiante
Grade:: Interne
Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 622
Moyenne de points: 1,34

MessagePosté le: Ven 7 Jan - 07:50 (2011)    Sujet du message: Test pour prédire l'éfficacité de traitement de l'Hépatite C Répondre en citant

Un test sanguin va permettre de savoir à l'avance si un patient va répondre positivement au traitement, très long et difficile à supporter, qui ne fonctionne que dans un cas sur deux.

    Le traitement de référence de l'hépatite C ne conduit à une guérison complète que dans un cas sur deux. Il est pourtant très long, 6 à 12 mois, nécessite une injection sous-cutanée hebdomadaire et présente souvent des effets secondaires importants : syndrome grippal, amaigrissement, insomnie, perte de cheveux, dépression, anémie, etc.
Une équipe de chercheurs de l'Inserm, de l'Institut Pasteur et de l'université Paris Descartes viennent heureusement d'identifier un indicateur prédictif fiable de l'efficacité du traitement. La société américaine Rules-Based Medicine va s'appuyer sur ces travaux, publiés dans The Journal of Clinic Investigation, pour mettre au point et commercialiser dans le courant de l'année un test pronostique.
Les chercheurs ont en effet repéré que les malades ne guérissant pas sous traitement présentaient dans le sang une forme particulière, plus courte, d'une protéine appelée IP-10. Or un simple test sanguin permet de repérer sa présence. S'il s'avère positif, les malades pourront se voir prescrire immédiatement des traitements supplémentaires à l'association classique d'interféron et de ribavirine. De nouveaux antiviraux dits «directs» ou «spécifiques» sont justement en train de voir le jour pour ces patients. Ils présentent de nouveaux effets secondaires mais permettent d'augmenter de manière très significative le taux de guérison.



   Le patient qui n'est pas dépisté se rend souvent compte de sa maladie à un stade très avancé, souvent la cirrhose ou le cancer du foie.
 Une bonne partie des malades est liée à des transfusions sanguines ou à des infections nosocomiales. Le virus se transmettant essentiellement par voie sanguine, les autres cas sont généralement liés à l'usage de drogues intraveineuses. Contrairement aux hépatites A et B, il n'existe aucun vaccin contre cette maladie.


 le FIGARO.fr


________________________
Il n'est jamais trop tard pour étre ce que tu aurais voulu étre.
Si tu n'as pas le courage de commencer,tu as déjà fini.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Jan - 07:50 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com