Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Tuméfaction isolée rebelle du joue

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
imi
Sergent
Sergent

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2010
Messages: 464
Profession: étudiante
Grade:: Interne
Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 622
Moyenne de points: 1,34

MessagePosté le: Sam 1 Jan - 09:26 (2011)    Sujet du message: Tuméfaction isolée rebelle du joue Répondre en citant

   Une femme de 52 ans est admise dans le service de dermatologie de l’hôpital universitaire d’Innsbruck pour l’exploration d’une tuméfaction de la joue droite évoluant depuis plusieurs mois. L’interrogatoire ne révèle aucun antécédent particulier traumatique, chirurgical ou médical, ni aucune prise médicamenteuse susceptible de déclencher un angio-œdème. Il n’y a aucun signe fonctionnel associé (pas de prurit, de douleur, de dyspnée, de Xérostomie, de dysphagie). L’examen clinique retrouve une tuméfaction sous-cutanée molle sans anomalie cutanée en regard et centrée par un nodule palpable.
Un bilan pratiqué quelques semaines auparavant dans un autre hôpital n’avait pas mis en évidence de pathologie dentaire tandis que le scanner n’objectivait que l’augmentation de volume des tissus profond de la joue et qu’une biopsie de la muqueuse buccale ne montrait qu’une inflammation non spécifique. Un traitement par trois semaines d’antibiotiques à large spectre (amoxicilline + acide clavulanique) suivi d’une semaine de corticoïdes n’avait eu aucun effet sur la lésion.
Devant ce tableau de tuméfaction localisée rebelle les dermatologues décident d’un nouveau bilan. Celui-ci est tout aussi négatif que le précédent et permet d’écarter une pathologie congénitale, dentaire, salivaire, tumorale, allergique, infectieuse ou inflammatoire. Les examens biologiques standard sont normaux (VS, NFS, enzymes hépatiques, fonction rénale), tandis que les sérologies virales, l’examen parasitologique des selles et la recherche d’anticorps anti-nucléaires sont non contributives. L’IRM ne retrouve qu’un lymphoedème diffus centré par un processus inflammatoire.
A ce stade un nouvel examen est pratiqué qui va permettre de faire le diagnostic…et de traiter la patiente.....
________________________
Il n'est jamais trop tard pour étre ce que tu aurais voulu étre.
Si tu n'as pas le courage de commencer,tu as déjà fini.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Jan - 09:26 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
imi
Sergent
Sergent

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2010
Messages: 464
Profession: étudiante
Grade:: Interne
Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 622
Moyenne de points: 1,34

MessagePosté le: Sam 1 Jan - 09:35 (2011)    Sujet du message: Tuméfaction isolée rebelle du joue Répondre en citant

Nos confrères d’Innsbruck étaient confrontés à une tuméfaction isolée de la joue, évoluant progressivement, résistante à un traitement d’épreuve par antibiotiques et corticoïdes et pour laquelle un bilan très complet s’était révélé négatif.
Une biopsie profonde, centrée sur le nodule mobile perçu au centre de la lésion a alors été pratiquée par voie endo buccale. L’examen histologique a montré un granulome épithélioïde au centre duquel a pu être visualisé un Nématode.
Les parasitologues consultés ont identifié un Dirofilaria repens, ce que la PCR a confirmé.



La dirofilariose est une anthropozoonose. D repens est un nématode qui infeste les chiens, les chats et certains carnivores sauvages. Transmis par des moustiques, il occasionne chez l’animal une pathologie souvent grave, les vers adultes, qui atteignent 10 à 30 cm, vivant dans le ventricule droit. 
L’homme est une impasse parasitaire et D repens n’entraîne habituellement que des symptômes limités à des œdèmes et/ou des nodules sous-cutanés liés à la migration des larves ou au granulome à corps étranger qui se développe autour du ver.


Sur le plan épidémiologique, la maladie s’observe en Europe du Sud et de l’Est, en Asie et en Afrique, les cas européens semblant s’être multipliés ces dernières décennies, peut-être en raison du réchauffement climatique. L’Italie et notamment la Toscane sont parmi les zones où le risque d’infestation semble le plus élevé.
Dans le cas de cette patiente, une reprise de l’interrogatoire a permis de situer l’infection lors d’un  séjour à Florence lors de l’été précédent, au cours duquel la patiente s’est souvenue avoir été piqué par un insecte…
Le diagnostic ne s’appuie, comme dans cette observation, que sur la biopsie d’une lésion, éosinophilie et élévation des IgE étant inhabituelles.


  Cette biopsie exérèse constitue également le traitement curateur lorsque la lésion est isolée. Dans cette observation, par prudence, un traitement de trois semaines par albendazole a été prescrit une fois le diagnostic posé.
Ce type de traitement systémique (par albendazole ou ivermectine) paraît utile si il existe des lésions multiples ou si l’excision est jugée incomplète. 
________________________
Il n'est jamais trop tard pour étre ce que tu aurais voulu étre.
Si tu n'as pas le courage de commencer,tu as déjà fini.


Revenir en haut
kelthuzad
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2010
Messages: 378
Profession: Pharmacien
Grade:: Assistant
Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Point(s): 362
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: Sam 1 Jan - 16:06 (2011)    Sujet du message: Tuméfaction isolée rebelle du joue Répondre en citant

c'est de loin pourquoi j'ai pas choisi la parasitologie  Mr. Green
j'ai lu ton article imi et a aucun moment il n'a été fait mention "d'hypereosinphilie" alors que c'est l'element pathognomonique des infections parasitaire en particulier  elle sont massives en cas d'helminthiases.
________________________
Never grow overconfident.


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:42 (2018)    Sujet du message: Tuméfaction isolée rebelle du joue

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com