Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Guérir de maladies mortelles??

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Les autres spécialités -> Pharmacie -> Café des Pharmaciens
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sidjay
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 22
Profession: étudiente
Point(s): 20
Moyenne de points: 0,91

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 14:59 (2010)    Sujet du message: Guérir de maladies mortelles?? Répondre en citant


J'ai ouvert ce topic pour échanger les nouveautés dans le domaine médical, faire circuler l'infos et peut être semer de l'espoir, et j'invite tous les membres à y participer et à partager;
Voici quelques news que j’ai voulu partager avec vous, commençons par la plus incroyable :
Guérir du sida :
Un patient aurait guéri du VIH. Alors que la nouvelle avait été annoncée il y a deux ans dans les journaux non spécialisés, la description complète du cas d’école par les médecins a fait l’objet de deux publications, l’une en 2009 et l’autre le 16 Décembre 2010, disponible dans la revue scientifique Blood.
En 2007, un patient séropositif depuis une dizaine d’années, devait subir une greffe de moelle osseuse car il était atteint d’une leucémie (ses cellules hématopoïétiques préalablement tuées par un traitement de pré-transplantation), Par chance L’un des donneurs compatibles était « résistant » au virus du SIDA ; J’explique :
Le donneur avait la particularité de posséder une « mutation homozygote » pour un gène (CCR5) code pour une protéine que l’on retrouve en surface des Lymphocytes T et qui permet à la particule virale du VIH de pénétrer dans la cellule, en association avec le récepteur CD4. Cette mutation a modifié la serrure de la cellule et le VIH n’a plus la bonne clé pour entrer.
Trois après la greffe et en absence de traitement antirétroviral (qui risque de limiter le succès de la greffe), il n’y a aucune trace d’ADN ou d’ARN viral, ni dans le plasma ni dans les cellules mononucléaires du sang périphérique.
Pourtant, le VIH possède la particularité d’insérer son ADN dans le génome des cellules infectées. Ce cycle viral particulier lui confère la possibilité de persister dans l’organisme à l’état latent dans la cellule. Il est donc possible que le virus soit encore présent chez le patient, dans ses propres cellules CD4+ d'origine. Bien qu'elles ne soient pas détectables par les outils dont les scientifiques disposent à l’heure actuelle, les quelques cellules restantes peuvent toujours être infectées.
 
D’autres arguments ne peuvent passer inaperçus. Le virus du Sida possède un génome à ARN qui, comme pour le virus de la grippe, peut facilement muter. Il n’est donc pas impossible qu’il acquière des mutations qui pourraient compenser la résistance des cellules CCR5. Certains virus possèdent en effet la capacité d’utiliser un autre corécepteur, le CXCR4, une fonction que pourrait acquérir le virus endormi.
Si tous les signes montrent que le patient est guéri, il faut donc rester prudent. Seul le suivi du patient à long terme permettra de déterminer l'évolution de l'infection. Ensuite, peut-on imaginer reproduire cette greffe à d’autres séropositifs ? La réponse est vraisemblablement non. Les personnes infectées par le virus du SIDA vivent de plus en plus longtemps en bonne santé grâce aux traitements antirétroviraux. La greffe de moelle osseuse est une opération lourde et dangereuse. Il n’est donc pas satisfaisant de risquer des vies pour un résultat qui n’est pas encore clairement établi comme positif.
Emprunté à Claire Peltier, Futura-Sciences (avec quelques modifications)
J'espère que c'est instructif et surtout Hopeful Okay

________________________
"Arbre renversé par le vent avait plus de branches que de racines" Proverbe chinois


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Déc - 14:59 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
kelthuzad
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2010
Messages: 378
Profession: Pharmacien
Grade:: Assistant
Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Point(s): 362
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 21:28 (2010)    Sujet du message: Guérir de maladies mortelles?? Répondre en citant

on en a discuté la derniére fois moi et deu métres assistants en pharmacologie , il est vrais que cette deouverte est plutot de bon présage , mais vu la multitude de cellules que ce virus peut infecter , on ne peut stériliser l'organisme de tout ces leucocytes jusqu'au dernier macrophage tissulaire qui ce trouve etre le reservoir potentiel du virus sa parrait trés improbable quoi que rien n'est impossible , par ailleurs , il faudra eliminer le portage sain! on verra ce que revelera le futur.
________________________
Never grow overconfident.


Revenir en haut
MSN
sidjay
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 22
Profession: étudiente
Point(s): 20
Moyenne de points: 0,91

MessagePosté le: Sam 12 Fév - 12:17 (2011)    Sujet du message: Guérir de maladies mortelles?? Répondre en citant

Salut à tous ;
Enfin la fin des exams , je mourrais d’impatience pour partager cette nouvelle avec vous, c’est tout frais, tout nouveau, et très intéressant :
Un traitement envisageable contre le SIDA :
Ce nouveau traitement contre le VIH est appelé « Le guide et le soldat », on expliquera plus tard pourquoi un tel surnom :
John Rossi et ses collègues de l’Université du Colorado à Fort Collins, aux Etats-Unis, ont réussi à associer deux molécules d’ARN pour cibler le VIH dans les cellules infectées. La première molécule joue le rôle d’un guide vers la cellule infectée et la deuxième attaque le virus.
Les aptamères (petites molécules, oligonucléotides synthétiques, généralement ARN) jouent le rôle du guide qu’on a cité pour des molécules d’ARNsi (courtes sé­quences d’une vingtaine de nucléotides, qui empêchent la traduction d'un gène en protéine en inactivant les ARN messagers dont la séquence nucléotidique est homologue), qui agiront sur le virus en question.
Une fois dans la cellule l’ARNsi bloque la réplication du virus et inhibe sa production par celle-ci.
Monsef Benkirane, du laboratoire de virologie moléculaire et de l’institut de génétique humaine à Montpellier, explique : « l’obstacle majeur dans l’utilisation des ARNsi seules était de les protéger de la dégradation et de ne leur faire pénétrer que les cellules ciblées» ; ce qui est devenu possible avec cette combinaison.
Mais comme il y a toujours un «Mais», cette technique n’a été encore testée que sur des souris auxquelles avaient été  implantées des cellules souches de sang humain.
Si les essaies sur l’homme réussissent, nous pouvons imaginer l’utilisation de ce traitement pour d’autres affections comme le cancer.
Espérons que cette fois ci sera la bonne!
à la prochaine
________________________
"Arbre renversé par le vent avait plus de branches que de racines" Proverbe chinois


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:21 (2018)    Sujet du message: Guérir de maladies mortelles??

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Les autres spécialités -> Pharmacie -> Café des Pharmaciens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com