Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Le premier animal génétiquement modifié

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
doc rose
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 4 448
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon
Point(s): 4 009
Moyenne de points: 0,90

MessagePosté le: Sam 14 Aoû - 18:08 (2010)    Sujet du message: Le premier animal génétiquement modifié Répondre en citant

Vingt huit ans après l'obtention du premier animal génétiquement modifié, une souris géante à laquelle le gène de l'hormone de croissance du rat a été transféré, le premier animal génétiquement modifié destiné à la consommation humaine est en passe d'être autorisé par la Food and Drug Administration (FDA). Il s'agit d'une espèce de saumon dont la croissance est deux fois plus rapide que le saumon atlantique conventionnel (Salmo salar).

La société AquaBounty Technologies a développé des oeufs de saumon génétiquement modifié, sous le nom d'AquAdvantage Atlantic salmon eggs. Ces oeufs possèdent dans leur génome un gène provenant du saumon Chinook, une espèce anadrome (qui vit habituellement en mer mais remonte les cours d'eau pour pondre ses oeufs) présente dans les eaux du nord de l'océan Pacifique et qui peut atteindre 1,5 m et peser plus de 60 kg. En principe, le saumon ne synthétise pas d'hormone de croissance durant la saison froide mais, dans ce cas, cette espèce GM en produit tout au long de l'année, d'où une vitesse de croissance multipliée par deux jusqu'à atteindre la taille adulte de ce salmonidé (voir figure 1).




Cette entreprise a cherché à obtenir l'autorisation pour commercialiser ces saumons depuis près d'une décennie. Désormais, il semblerait qu'elle ait fourni la totalité des informations nécessaires pour que la FDA puisse analyser et évaluer si ce saumon est propre à la consommation, possède les mêmes qualités nutritionnelles que le saumon classique et est sans danger pour l'environnement.

Le CVM, Center for Veterinary Medicine de la FDA est en charge de l'évaluation des animaux génétiquement modifiés (GM) avant leur mise sur le marché. Un animal GM est un animal qui possède un matériel génétique altéré ou additionnel. Ce fragment d'ADN altéré ou supplémentaire, appelé ADN recombinant (ADNr) est introduit dans les animaux pour leur attribuer une caractéristique génétique désirée comme la résistance à une maladie, la production d'un médicament à usage humain ou pour accélérer leur croissance. Le CVM a développé ses propres procédures de régulation sur la base des lois existantes. L'approche du CVM se base sur une analyse des risques pour examiner les données fournies en vue d'une autorisation d'un ADNr dans un animal. Pour être autorisé, chaque animal GM est soumis à la New Animal Drug Application (NADA) qui doit démontrer la sécurité et l'efficacité du produit pour l'usage voulu. Le 15 janvier 2009, le CVM a publié la version finale de ses directives intitulées "The Regulation of Genetically Engineered Animals Containing Heritable rDNA Constructs" [1] qui s'inscrivent dans le cadre du Federal Food, Drug and Cosmetic Act (FFDCA). Celles-ci ont pour but d'aider les industriels développant des animaux GM à remplir les exigences statutaires et réglementaires de la procédure NADA.

Le Federal Food, Drug and Cosmetic Act (FFDCA) est une série de lois, adoptée en 1938 pas le Congrès, qui confère l'autorité à la FDA pour toutes les questions concernant la gestion de la sécurité des aliments, produits pharmaceutiques et cosmétiques. Rappelons que le 6 février 2009, la FDA avait autorisé la première protéine humaine produite par un animal génétiquement modifié : l'antithrombine (AT) aux Etats Unis. Celle-ci est produite dans le lait de chèvres et permet de traiter les patients souffrant de déficience héréditaire en antithrombine, un trouble rare de la coagulation sanguine.

L'autorisation de ce saumon serait la porte d'entrée pour la mise sur le marché d'autres espèces animales génétiquement modifiées comme par exemple du bétail résistant à l'encéphalopathie spongiforme bovine (maladie de la vache folle). La prochaine espèce en lisse pour une approbation future serait peut-être le "Enviropig", une lignée de porcs Yorkshire génétiquement modifiée, développée par l'université de Guelph au Canada. Ces porcs auraient la caractéristique de produire un lisier contenant moins de phosphore, grâce à la synthèse d'une enzyme, la phytase, qui permet la dégradation du phytate, une molécule possédant 6 atomes de phosphore, composé qui pourra ensuite être facilement assimilé par l'animal.

Les délais longs requis pour ces procédures d'autorisation de mise sur le marché témoignent d'une inquiétude de la part des autorités et du public sur l'innocuité des animaux GM dans le cadre d'une consommation humaine. En effet, certaines enquêtes publiques ont montré que les Américains sont plus inquiets à propos des animaux GM que les cultures GM qui sont maintenant largement répandues. En 2005, la "Pew survey on public opinion of GE animals" [2] a mis en évidence qu'environ 61% des personnes interrogées déclaraient que les aliments provenant d'animaux GM ne devraient être mis sur le marché que lorsque le gouvernement a statué sur leur sécurité et 21% affirmaient que ces aliments ne devraient pas être commercialisés quelles que soient les circonstances. De plus, en 2004, une enquête menée par la "Pew Initiative on Food and Biotechnology" [3] a permis d'établir que 81% des personnes interrogées étaient favorables au développement de cultures GM pour la production de médicaments à moindre coût, mais que seulement 49% se déclaraient favorables à l'utilisation d'animaux génétiquement modifiés pour les mêmes applications. Bien que les Américains se déclarent confiants dans les cultures GM, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir limiter l'usage des biotechnologies pour la production agricole également (voir figure 2).



Notons que ces statistiques ont été établies il y a maintenant 5 ans et que la situation en ce qui concerne la perception des OGMs a quelque peu évolué depuis. Bien qu'il faille attendre la publication des prochaines études statistiques pour statuer sur l'évolution de l'opinion publique américaine à ce sujet, il est fort envisageable que cette méfiance se renforce comme en témoigne le développement et le succès des aliments "bio" c'est à dire en particulier sans OGMs auprès des consommateurs américains.

source:
Genetically Altered Salmon Get Closer to the Table - The New York Times - 25/06/2010
http://redirectix.bulletins-electroniques.com/qwqeV
- Fact Sheet - Genetically Engineered Animals - FDA - 16/01/2009
http://redirectix.bulletins-electroniques.com/wKH87
- FDA Issues Final Guidance on Regulating Genetically Engineered Animals - FDA - 15/01/2009
http://redirectix.bulletins-electroniques.com/rCIJa
- CVM Uses Seven-Step Process to Evaluate Safety, Effectiveness of GE Animals - FDA - 12/09/2009
http://redirectix.bulletins-electroniques.com/9a5pJ
- FDA Approves First Human Biologic Produced by GE Animals - FDA - 24/11/2009 -
http://redirectix.bulletins-electroniques.com/Y9u9S
- World Public Opinion.org - Biotechnology / Genetically Modified Food http://redirectix.bulletins-electroniques.com/uxHRB
- AquaBounty's Online Press Room - http://www.aquabounty.com/PressRoom/
- [1] "Regulation of Genetically Engineered Animals Containing Heritable Recombinant DNA Constructs" - FDA - 15/01/2009 - http://www.fda.gov/downloads/AnimalVeterinary/GuidanceCompliance
Enforcement/GuidanceforIndustry/ucm113903.pdf
- [2] Genetically engineered animals in the food supply - American Veterinary Medical Association (AVMA) journals > JAVMA News - 01/11/2008 - http://www.avma.org/onlnews/javma/nov08/081101a.asp
- [3] E.F. Einsiedel - Public perceptions of transgenic animals - Communication Studies Program, University of Calgary, Calgary, Alberta T2N 1N4, Canada - Rev. sci. tech. Off. int. Epiz., 2005, 24 (1), 149-157 - http://www.oie.int/boutique/extrait/14einseiedel149158.pdf
________________________

Aie confiance en toi-même, et tu sauras vivre.


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 14 Aoû - 18:08 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
FADILA
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2008
Messages: 2 734
Profession: etudiante
Grade:: Généraliste
Point(s): 3 003
Moyenne de points: 1,10

MessagePosté le: Sam 14 Aoû - 20:52 (2010)    Sujet du message: Le premier animal génétiquement modifié Répondre en citant

très interessant merci doc rose,mais personnellement je vais pas le consommer
________________________
" اللهم انى استودعك قلبى فلا تجعل فيه احد غيرك واستودعك لا اله الا الله فلقنى اياها عند موتى "


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:07 (2016)    Sujet du message: Le premier animal génétiquement modifié

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com