Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
orientation clinique?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Vos Questions Médicales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bsmc13
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 14
Profession: med
Grade:: Externe
Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Point(s): 6
Moyenne de points: 0,43

MessagePosté le: Mer 4 Aoû - 15:36 (2010)    Sujet du message: orientation clinique? Répondre en citant

sujet agée de 20 ans se plaint de douleurs testiculaire unilaterale gauche intermittente evoluant par poussé depuis deja 2 ans?
 quel est le dg le plus probable?

nb: je sais pa s  qu est ce qu il a!!


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Aoû - 15:36 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
kelthuzad
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2010
Messages: 378
Profession: Pharmacien
Grade:: Assistant
Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Point(s): 362
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: Mer 4 Aoû - 23:31 (2010)    Sujet du message: orientation clinique? Répondre en citant

Les signes associés aux douleurs chroniques testiculaires permettent souvent de faire le diagnostic de la cause ( signes sexuels, urinaires, digestifs,) de même que l'interrogatoire qui permet de retrouver la notion d'un traumatisme antérieur, ou la pratique d'un sport à risque : 
( bicyclette, aviron, cheval) .

Le diagnostic de la cause peut être difficile car l'innervation du testicule est complexe
Cette innervation dépend de branches nerveuses issues de la racine de L 1 mais également du système sympathique dont le centre est situé entre D 11 et L 1.

CAUSES
Ces douleurs peuvent être en rapport avec 
une lithiase urinaire
une hernie inguinale
une infection
une varicocèle
Un traitement antérieur ( vasectomie; cure de hernie inguinale,)
une épididymite chronique

PARFOIS on ne retrouve pas de cause 
Dans ce cas un doppler des vaisseaux spermatiques, une urographie intraveineuse ou une échographie pelvienne pourront aider au diagnostic.

Si rien n'est retrouvé il faut penser à une douleur d'origine neurologique, comme la neuropathie pudendale, qui est en rapport avec un étirement du nerf honteux interne, provoqué par certains sports ou lors d'activités professionnelles exigeant de nombreux accroupissements
Dans ce cas la douleur est à type de brûlure, et parfois de type douleurs fulgurantes intermittentes.
Le traitement de cette neuropathie pudendale repose sur l'administration de dérivés tricycliques ou d'infiltrations d'anesthésiques locaux au niveau du nerf pudendal

Dans certains cas le recours au psychiatre peut être nécessaire 
________________________
Never grow overconfident.


Revenir en haut
MSN
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Jeu 5 Aoû - 01:56 (2010)    Sujet du message: orientation clinique? Répondre en citant

@bsmc13 : Une hydrocele, un kyste du cordon, ... plus les causes que mon collègue Kelthuzad a cité.

Je rajoute,
On appelle une douleur au niveau du testicule une douleur scrotale, cette douleur peut etre d'origine scrotale ou extrascrotale, une colique néphritique dont la douleur se projette au niveau du testicule donc une exploration des voies urinaire peut faire partie du bilan, je vous demande plus d'informations si c'est possible sur le patient, ses antécédents pathologiques surtout, les caractéristiques de cette douleur est ce que spontanée ou provoquée par la palpation, l'etat des bourses tuméfiées ou non, .... des données qui peuvent guider les explorations du médecin.

Ce patient doit consulter un médecin urologue pour entamer d'éventuelles explorations.
________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Revenir en haut
MSN
tarekada
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Aoû - 12:12 (2010)    Sujet du message: orientation clinique? Répondre en citant

salam :
a mon avis ;

lors des poussés douleureuse;
il faut faire ;
- ECBU + CHIMIE DES URINES .
- SPERMOCULTURE.

PUIS BILAN RADIOLOGIQUE.

ET LE DIAGNOSTIC SA SERA POSE FACILEMENT.


Revenir en haut
wardia
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Aoû - 17:45 (2010)    Sujet du message: orientation clinique? Répondre en citant

pencher plutot vers une cause organique locale comme la torsion testiculaire benigne avec reduction spontanée, varicocele de testicule gauche " explorer la vascularisation du rein gauche est une necessaire à la recherche d'une stase   de retour veineux du testicule gauche.....ou à distance, telle un lithiase urinaire du rein gauche. l'unilateralité de la douleur exclue en grande partie la cause infectieuse. 
cela n'empeiche pas de  demander un ECBU et un spermoculture.

question: est-ce lors des poussée douloureuse la fièvre existe en parallelle.


Revenir en haut
fatgirlslim
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2010
Messages: 34
Profession: medecin
Grade:: Généraliste
Point(s): 32
Moyenne de points: 0,94

MessagePosté le: Jeu 5 Aoû - 19:46 (2010)    Sujet du message: orientation clinique? Répondre en citant

les données de l'examen médical manquent !! mais comme ça en lisant ce peu de données j'énoncerai plus un varicocèle ou une hernie vu la chronicité et la non urgence que présente ce patient.

L'examen clinique ainsi que les explorations que celà induit devrait poser un diagnostic plus précis

bechfa 3lih nchalah Smile


Revenir en haut
bsmc13
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 14
Profession: med
Grade:: Externe
Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Point(s): 6
Moyenne de points: 0,43

MessagePosté le: Ven 6 Aoû - 11:24 (2010)    Sujet du message: orientation clinique? Répondre en citant

kelthuzad a écrit:
Les signes associés aux douleurs chroniques testiculaires permettent souvent de faire le diagnostic de la cause ( signes sexuels, urinaires, digestifs,) de même que l'interrogatoire qui permet de retrouver la notion d'un traumatisme antérieur, ou la pratique d'un sport à risque : 
( bicyclette, aviron, cheval) .

Le diagnostic de la cause peut être difficile car l'innervation du testicule est complexe
Cette innervation dépend de branches nerveuses issues de la racine de L 1 mais également du système sympathique dont le centre est situé entre D 11 et L 1.

CAUSES
Ces douleurs peuvent être en rapport avec 
une lithiase urinaire
une hernie inguinale
une infection
une varicocèle
Un traitement antérieur ( vasectomie; cure de hernie inguinale,)
une épididymite chronique

PARFOIS on ne retrouve pas de cause 
Dans ce cas un doppler des vaisseaux spermatiques, une urographie intraveineuse ou une échographie pelvienne pourront aider au diagnostic.

Si rien n'est retrouvé il faut penser à une douleur d'origine neurologique, comme la neuropathie pudendale, qui est en rapport avec un étirement du nerf honteux interne, provoqué par certains sports ou lors d'activités professionnelles exigeant de nombreux accroupissements
Dans ce cas la douleur est à type de brûlure, et parfois de type douleurs fulgurantes intermittentes.
Le traitement de cette neuropathie pudendale repose sur l'administration de dérivés tricycliques ou d'infiltrations d'anesthésiques locaux au niveau du nerf pudendal

Dans certains cas le recours au psychiatre peut être nécessaire 
salut;

effectivement le sujet pratique de la bicyclette occasionnellement  ainsi que la douleur est supportable parfois precede l ejaculation et s'arrete après.


Revenir en haut
MSN
bsmc13
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 14
Profession: med
Grade:: Externe
Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Point(s): 6
Moyenne de points: 0,43

MessagePosté le: Ven 6 Aoû - 11:28 (2010)    Sujet du message: orientation clinique? Répondre en citant

Khaled.dz a écrit:
@bsmc13 : Une hydrocele, un kyste du cordon, ... plus les causes que mon collègue Kelthuzad a cité.

Je rajoute,
On appelle une douleur au niveau du testicule une douleur scrotale, cette douleur peut etre d'origine scrotale ou extrascrotale, une colique néphritique dont la douleur se projette au niveau du testicule donc une exploration des voies urinaire peut faire partie du bilan, je vous demande plus d'informations si c'est possible sur le patient, ses antécédents pathologiques surtout, les caractéristiques de cette douleur est ce que spontanée ou provoquée par la palpation, l'etat des bourses tuméfiées ou non, .... des données qui peuvent guider les explorations du médecin.

Ce patient doit consulter un médecin urologue pour entamer d'éventuelles explorations.
l examen clinique est apparemment normal ;mais une douleur faible a la palpation de la face interne de la cuisse en face des testis 

Revenir en haut
MSN
bsmc13
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 14
Profession: med
Grade:: Externe
Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Point(s): 6
Moyenne de points: 0,43

MessagePosté le: Ven 6 Aoû - 11:30 (2010)    Sujet du message: orientation clinique? Répondre en citant

wardia a écrit:
pencher plutot vers une cause organique locale comme la torsion testiculaire benigne avec reduction spontanée, varicocele de testicule gauche " explorer la vascularisation du rein gauche est une necessaire à la recherche d'une stase   de retour veineux du testicule gauche.....ou à distance, telle un lithiase urinaire du rein gauche. l'unilateralité de la douleur exclue en grande partie la cause infectieuse. 
cela n'empeiche pas de  demander un ECBU et un spermoculture.

question: est-ce lors des poussée douloureuse la fièvre existe en parallelle.

non y a pas de fièvre associe ni colique néphrétique.

Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:14 (2016)    Sujet du message: orientation clinique?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Vos Questions Médicales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com