Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Hoquet rebelle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> La bibliothèque -> Médecine & Chirurgie -> Divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FADILA
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2008
Messages: 2 734
Profession: etudiante
Grade:: Généraliste
Point(s): 3 003
Moyenne de points: 1,10

MessagePosté le: Jeu 10 Déc - 23:14 (2009)    Sujet du message: Hoquet rebelle Répondre en citant

                                                         Hoquet rebelle

Points importants

Les définitions sont arbitraires. On parlera ici de hoquets durant 12 heures et plus et dont la fréquence aboutit à une gêne importante voire à un épuisement. Ces patients peuvent consulter après une à plusieurs semaines, ce n'est pas une raison pour réfuter l'urgence de la prise en charge.
Cherchez cliniquement les arguments évocateurs des causes de diagnostic urgent. Il n'est pas question de faire à tout le monde scanner cérébral, thoracique, PL...

Les causes principales

Les causes sont situées du système nerveux central au diaphragme en passant par le nerf phrénique, dont le trajet alambiqué faisait une question d'anatomie prisée.



  • Méningite, encéphalite.
  • Abcès cérébral.
  • Hémorragie méningée.
  • Tumeur cérébrale ou médullaire cervicale.
  • Accident vasculaire cérébral.
  • Infarctus du myocarde.
  • Anévrisme de l'aorte thoracique ou abdominale.
  • Pneumomédiastin.
  • Pleurésie, péricardite.
  • Pneumonie.
  • Oesophagite, reflux gastro-oesophagien.
  • Distension gastrique.
  • Hystérie.
  • Simulation.
Ce qui nécessite un interrogatoire long, un examen clinique correct, notamment neurologique, un ECG, une radio de thorax, et rarement, d'autres examens orientés par la clinique.Un hoquet prolongé peut être le fait d'une affection grave ou bénigne et fréquente comme le reflux gastro-oesophagien. Notez que la prévalence du reflux gastro-oesophagien (RGO) étant de 30-45 % (pour un épisode mensuel) dans la population générale, la seule présence de signes de RGO ne permet pas de conclure à sa responsabilité dans le hoquet.Un hoquet, qui disparaît pendant le sommeil et semble corrélé au stress, est probablement d'origine psychogène.
Les causes anorganiques représenteraient 20 % des causes.
Si aucune cause n'est décelée, prescrivez une fibroscopie oeso-gastrique comme premier examen.

Evaluez la gravité


  • Gravité de la cause éventuelle.
  • Épuisement lié au hoquet.
  • Risque de fausse route.
  • Fragilité du terrain.
  • Alimentation impossible.
Une hospitalisation est souvent justifiée, en cas d'épuisement.Traitement symptomatiqueTentez de casser la crise et, en cas d'échec, pour ne pas intoxiquer le patient, proposez un traitement non "minute" mais court, à évaluer après quelques heures.
Tentez des stimulations physiques :



  • pose d'une sonde nasogastrique (stimulation réflexe) et aspiration gastrique, suivie en cas de succès d'une injection d'un antiémétique ;
  • massage du sinus carotidien, ou manoeuvre de Valsalva : expiration forcée bloquée à glotte fermée.
En cas d'échec, restent les médicaments. Il y a un hic (sic) : aucun n'a d'AMM et nous ne pouvons donc en parler ici. Toutefois, l'AFSSAPS, Agence Française de Sécurité des Produits de Santé, qui délivre les AMM, recommande elle-même dans ses recommandations en soins palliatifs (contexte certes particulier) d'essayer un neuroleptique ou un antispastique (myorelaxant) puis éventuellement une benzodiazépine.En cas d'échec ou d'emblée :


  • Antiémétique en IV lente : 1 ampoule du dosage usuel.
En cas d'échec, 30 minutes après :

  • Neuroleptique par voie orale ou IM
Autres possibilités si les traitements précédents ont été tenus en échec ou sont contre-indiqués :

  • myorelaxant ;
  • divers anticomitiaux ont fait l'objet de rapports anecdotiques.

Mesures symptomatiques autres, selon la situation : oxygénothérapie, antalgiques
.Attention !



  • Beaucoup de ces médicaments altèrent la vigilance et le sujet doit être raccompagné chez lui s'il n'est pas hospitalisé. Le myorelaxant aussi est à utiliser prudemment en cas d'insuffisance respiratoire. Il faut veiller à ne pas accumuler des médicaments sédatifs.
  • Des dyskinésies et une akathisie sont possibles avec les antiémétiques et les neuroleptiques ; ces derniers sont contre-indiqués en cas de glaucome (à angle aigu, exceptionnel) ou obstacle prostatique. En cas de dyskinésie buccofaciale des neuroleptiques, deux antidotes existent sous forme injectable et orale.
  • Si le hoquet n'a pas de retentissement sévère, ne prenez pas de risque avec les médicaments.

________________________
" اللهم انى استودعك قلبى فلا تجعل فيه احد غيرك واستودعك لا اله الا الله فلقنى اياها عند موتى "


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Déc - 23:14 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Amine
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 3 181
Profession: Médecin
Grade:: Généraliste
Point(s): 2 300
Moyenne de points: 0,72

MessagePosté le: Ven 11 Déc - 00:01 (2009)    Sujet du message: Hoquet rebelle Répondre en citant

Merci pour l'article fadila Smile

Revenir en haut
FADILA
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2008
Messages: 2 734
Profession: etudiante
Grade:: Généraliste
Point(s): 3 003
Moyenne de points: 1,10

MessagePosté le: Sam 12 Déc - 20:10 (2009)    Sujet du message: Hoquet rebelle Répondre en citant

De rien amine Smile
________________________
" اللهم انى استودعك قلبى فلا تجعل فيه احد غيرك واستودعك لا اله الا الله فلقنى اياها عند موتى "


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:33 (2016)    Sujet du message: Hoquet rebelle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> La bibliothèque -> Médecine & Chirurgie -> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com