Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Blues et grossesse.

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Divertissement -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FADILA
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2008
Messages: 2 734
Profession: etudiante
Grade:: Généraliste
Point(s): 3 003
Moyenne de points: 1,10

MessagePosté le: Mar 24 Nov - 22:20 (2009)    Sujet du message: Blues et grossesse. Répondre en citant

                                            Blues et grossesse

Une grossesse se vit dans le corps, mais aussi dans la tête. Ce sont neuf mois riches en émotions qui se déclinent en une large palette - angoisse, euphorie, irritation, excitation…
Les modifications hormonales

Le premier trimestre est particulièrement éprouvant pour les futures mères. Le corps subit d’importantes transformations physiologiques, à commencer par des modifications hormonales brutales. Certaines de ces hormones auraient une influence sur l’humeur. Adrénaline (stress et énervement), cortisol (énergie), œstrogène (excitation) entre autres interagissent et créent un climat émotionnel propice aux changements d’humeur. A cela s’ajoutent la fatigue et les nausées, maux propres au début de grossesse ; il devient alors difficile de contrôler ses émotions.

Une sensibilité à fleur de peau

L’arrivée d’un enfant - surtout lorsqu’il s’agit du premier - s’accompagne également de grands bouleversements psychologiques qui jouent sur la sensibilité de la future mère. Partagée entre la joie et l’anxiété, le bonheur d’être enceinte et l’inquiétude face au futur statut de mère, la femme enceinte doit tout d’abord se familiariser avec un corps qui change, une nouvelle silhouette ; certaines femmes seront peut-être déstabilisées face à ce sentiment de ne plus pouvoir contrôler le corps, désormais soumis au mécanisme de la grossesse. Prenez ces rondeurs, tout à fait naturelles, comme un hymne à la féminité.

La plus grande révolution psychologique est sans aucun doute l’accession au statut de mère. Les données de la généalogie sont changées, la femme devient mère à son tour. Ce changement de statut fait souvent ressurgir des problèmes liés à l’enfance, et notamment à sa propre relation avec sa mère
Le stress

La femme enceinte est également soumise à un stress important. Le parcours médical - examens, échographies - peut parfois se révéler inquiétant, à fortiori quand il s’agit d’une grossesse à risque. Elle peut être sujette à des bouffées d’angoisse, notamment avant une échographie. Les premières semaines, la crainte d’une fausse couche reste présente inconsciemment. A l’approche du terme, c’est la peur d’une naissance prématurée, la peur de l’accouchement et de la douleur qui apparaissent. Toutes ces appréhensions sont naturelles ; l’important est qu’elles ne prennent pas le dessus sur la joie de la maternité.

De drôles de rêves
La grossesse s’accompagne souvent de rêves étranges, mouvementés, en particulier au troisième trimestre. Cette vie onirique inhabituelle est souvent le reflet des doutes et des peurs quant à l’accouchement et les futures responsabilités de mère. Plutôt que de vous inquiéter, prenez ces cauchemars comme le moyen de vous libérer de ces craintes.

Quelques conseils

Le dialogue (avec le conjoint, avec une amie déjà mère, ou le cas échéant, la psychologue ) est plus que jamais important. Il est essentiel de faire part de ses peurs et ses angoisses, d’autant plus que le dialogue aide à prévenir une éventuelle dépression post-partum. En effet, les symptômes de dépression durant la grossesse (épisodes mélancoliques, troubles du sommeil) annonceraient dans 40% des cas une dépression post-partum.

N’hésitez-pas à demander conseil et à faire part de vos inquiétudes à votre médecin ou votre sage-femme qui sont là pour vous accompagner dans cette nouvelle aventure qu’est la grossesse.

Pensez à la relaxation, idéale pour chasser le stress et retrouver son calme. Sachez vous accorder des moments de détente.

Enfin ne vous laissez pas envahir par les conseils - souvent bien intentionnés certes - de votre entourage. Ces recommandations peuvent parfois vous inquiéter inutilement. Cette grossesse est avant tout la vôtre et celle de votre partenaire. Vivez-la à votre rythme, suivez votre instinct.
________________________
" اللهم انى استودعك قلبى فلا تجعل فيه احد غيرك واستودعك لا اله الا الله فلقنى اياها عند موتى "


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mar 24 Nov - 22:20 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
polichinelle
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2009
Messages: 23
Profession: Etudiante
Grade:: Externe
Point(s): 56
Moyenne de points: 2,43

MessagePosté le: Mar 24 Nov - 23:42 (2009)    Sujet du message: Blues et grossesse. Répondre en citant

Merci tbiba pour l'article,

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:07 (2018)    Sujet du message: Blues et grossesse.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Divertissement -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com