Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
l’exposition aux radiofréquences doit être réduite

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FADILA
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2008
Messages: 2 734
Profession: etudiante
Grade:: Généraliste
Point(s): 3 003
Moyenne de points: 1,10

MessagePosté le: Dim 18 Oct - 20:45 (2009)    Sujet du message: l’exposition aux radiofréquences doit être réduite Répondre en citant

AFSSET : l’exposition aux radiofréquences doit être réduite



« C’est le rapport de tous les records » , a déclaré Martin Guespereau, directeur général de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (AFSSET) en rendant public le nouvel état des connaissances scientifiques, tant attendu, sur les radiofréquences.

Les 13 scientifiques impliqués, sous le regard d’un « observateur associatif » (la liste des experts est donnée en fin de rapport, disponible sur afsset.fr), ont repris près de 3 500 études sur les radiofréquences en général – le téléphone portable, la Wi-Fi, la radio, le four à micro-ondes, etc. – de la littérature officielle mais aussi de celle que l’on nomme grise, pour un résultat lourd de 465 pages.
Conclusion : des effets biologiques ont bien été mis en évidence par certaines études passées au crible de la méthodologie pour les fréquences supérieures à 400 MHz. Ces effets concernent principalement des fonctions cellulaires observées in vitro (apoptose, endocytose, stress oxydatif). Toutefois, « il y a un pas scientifique à franchir », prévient Martin Guesperaud, pour conclure que ces effets induisent une conséquence sanitaire.
Face à cette incertitude scientifique, l’AFSSET ne pose pas les crayons : ces effets sont des « signaux suffisants », ajoute le directeur général, pour demander la réduction des expositions, « autant que cela est faisable », selon le principe de proportionnalité. L’Agence fait donc deux grandes recommandations. La première concerne le développement de la recherche, bien sûr, mais en priorité les études épidémiologiques ainsi que les études sur la reproduction et le développement de l’enfant. Il faut également que les études qui montrent des effets biologiques soient répliquées, insiste le Pr Gérard Lasfargues, directeur général adjoint scientifique de l'agence.

Une mesure de bon sens.

La deuxième recommandation vise la réduction des expositions du public : « Ce potentiel de réduction existe s’agissant de l’exposition aux radiofréquences », affirme l’AFSSET. La priorité va au téléphone portable, « qui est la première source d’exposition au public », avec notamment l’affichage intelligible (du type : catégorie A, B, C) du débit d’absorption spécifique (DAS). En ce qui concerne les antennes de téléphonie mobile, l’AFSSET recommande de rechercher les points du territoire où les niveaux d’ondes de radiofréquences sont nettement plus élevés que la moyenne, de les cartographier et de « proposer une procédure pour réduire les niveaux ». « C’est une mesure de bon sens : il faut réduire les expositions autant que cela est faisable », indique Martin Guesperau, qui se dit convaincu de cette possibilité avec la multiplication des antennes. « On peut également réfléchir à leur mutualisation » entre opérateurs, suggère-t-il. Quant aux expérimentations menées dans certaines villes pour abaisser le seuil d’exposition, elles ont l’avantage de « mettre les machines en avant. C’est ce que nous voulons faire à l’AFSSET », conclut Martin Guespereau.
Les trois ministères de la Santé, de l’Écologie et de l’Économie numérique assurent que les recommandations de l’AFSSET « seront largement intégrées dans les actions actuellement en cours ». « Elles permettront d’accélérer la dynamique » engagée par le Grenelle des ondes, dont le comité de suivi se réunit ce vendredi.

› STÉPHANIE HASENDAHL

Quotimed.com, le 15/10/2009

________________________
" اللهم انى استودعك قلبى فلا تجعل فيه احد غيرك واستودعك لا اله الا الله فلقنى اياها عند موتى "


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Oct - 20:45 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com