Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Des centres spécialisés pour les drogués d'Internet

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Divertissement -> Discussions générales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
amelie1
Soldat
Soldat

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2009
Messages: 116
Profession: etudiante
Grade:: Externe
Point(s): 192
Moyenne de points: 1,66

MessagePosté le: Mer 7 Oct - 16:55 (2009)    Sujet du message: Des centres spécialisés pour les drogués d'Internet Répondre en citant

Benjamin Ferran (lefigaro.fr)
21/08/2009

Aux Etats-Unis, la cure de désintoxication est facturée 14.500 dollars. En Chine, ces établissements très répandus utilisent des méthodes musclées, parfois à l'origine de bavures : un adolescent a été battu à mort début août.
La demeure accueillante est nichée dans un parc de cinq hectares, à quelques kilomètres du campus de Microsoft. Mais là-bas, tout ce qui ressemble à un ordinateur a de bonnes chances d'être très mal vu. Aux Etats-Unis, un centre de désintoxication d'un nouveau genre vient d'ouvrir. On n'y traite ni la dépendance à la drogue ou à l'alcool, mais aux jeux vidéo et à internet.

Dans un reportage diffusé par une télévision locale, la responsable de l'établissement explique sa mission. Il s'agit de reconnecter à la réalité des jeunes qui errent parfois une dizaine d'heures par jour dans les mondes virtuels. Un accro à World of Warcraft raconte qu'il finissait par s'endormir sur son clavier. Ses parents ont commencé par l'envoyer suivre des programmes dédiés aux alcooliques et aux drogués, avant de se tourner vers ce centre.

Durant six semaines, les patients ont droit à un concentré de vie rêvée. Loin des exercices virtuels de la Wii, on y pratique la relaxation et le sport en plein air. On y inculque quelques bonnes pratiques nutritionnelles et on y fait le point sur le parcours scolaire et professionnel. Surtout, l'encadrement promet une reprise en main psychologique totale. Le tout pour 14.500 dollars, qui ne sont pas pris en charge par l'assurance maladie.


Des adultes en surpoids et déprimés
Il n'existe en effet pas de traitements spécifiques et reconnus contre la dépendance virtuelle. Car la connaissance médicale reste limitée. L'an dernier, en marge d'une enquête sur l'impact sanitaire des jeux d'argent et de hasard, l'Inserm soulignait «le peu d'études menées sur internet et les jeux vidéo, qui ne permet pas, en France comme ailleurs, d'estimer actuellement l'ampleur du phénomène d'addiction».

Cette semaine, une première étude consacrée aux adultes joueurs a tenté d'apporter davantage d'éléments. Centrée aussi sur la région de Seattle, très connectée à internet, elle dresse un sombre bilan médical. Plus souvent en surpoids et déprimés, les adultes joueurs présenteraient «des signes d'une moins grande ouverture vers l'extérieur, en cohérence avec les recherches effectuées sur les adolescents qui lient les jeux vidéos aux problèmes de santé mentale», assure le Dr James Weaver.

Les auteurs de l'étude reconnaissent toutefois qu'ils sont incapables de prouver qu'il y a là un véritable rapport de causalité. Les jeux vidéo conduisent-ils à ces comportements de repli sur soi ou les accompagnent-ils ? La question n'est toujours pas tranchée. Malgré ces réserves, les ouvertures de centres, où la dépendance numérique est soignée comme une maladie, sont une solution prisée. Aux Pays-Bas, l'addiction est traitée depuis 2006 dans un établissement spécialisé.

En France, un centre de référence sur le jeu excessif, installé dans le CHU de Nantes, a ouvert en fin d'année dernière. D'une portée plus large, il prend aussi en charge les pratiques virtuelles. Si l'hospitalisation est proposée dans les cas les plus graves, les groupes thérapeutiques sont la plupart du temps recommandés. Ce type d'addiction «est un problème de santé publique encore peu pris en considération, expliquait la responsable Christelle Andrese, lors de l'inauguration. En France, nous avons un retard, c'est évident.»


Soignés par des électrochocs en Chine

Dans une clinique de rééducation en 2007 en Chine. Crédits photo : AFP
Les réponses occidentales à l'addiction numérique n'ont en effet rien à voir avec l'arsenal déployé en Asie, où la dépendance numérique est d'ores et déjà considérée comme un problème de santé publique majeur. Selon une étude réalisée l'an dernier par l'Association internet de la jeunesse chinoise, plus de 10 millions des 100 millions d'adolescents chinois souffriraient d'une dépendance virtuelle. Pour eux, quelque 400 centres de désintoxication numérique ont fleuri dans le pays, selon le China Daily.

Face aux caméras occidentales, comme dans ce reportage de France 2, des «méthodes douces», à base de jeux de rôle, de sport et de suivis psychologiques, sont là encore évoquées. Mais les centres chinois recourent aussi à des thérapies plus musclées, dans un style très militaire, pour détourner les jeunes des écrans. Le mois dernier, le ministère de la Santé a interdit l'usage des électrochocs, après qu'un psychiatre eut administré ce traitement à plus de 3.000 patients dépendants.

Cette tentative de contrôle n'empêche pas les bavures. Début août, un adolescent a été battu à mort durant dix heures à son arrivée dans un camp de rééducation virtuelle. Quelques jours plus tard, un autre adolescent, de 14 ans, a été hospitalisé dans un état critique, après avoir été lui aussi frappé dans un de ces centres. Sa famille avait payé 5.000 yuans (environ 500 euros) pour guérir ce garçon. Comme un terrible aveu d'impuissance face à cette nouvelle forme d'addiction.
________________________
chaque jour est une vie


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Oct - 16:55 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
KIRA
Caporal
Caporal

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2009
Messages: 396
Profession: .
Point(s): 378
Moyenne de points: 0,95

MessagePosté le: Jeu 8 Oct - 01:44 (2009)    Sujet du message: Des centres spécialisés pour les drogués d'Internet Répondre en citant

chuk nouris n'a aucun probleme avec l'internet ,mais c'est l'internet qui doit  se détchuc-ourisée si elle veut continuer à exister Mr. Green

Revenir en haut
douglas
Lieutenant
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2009
Messages: 909
Profession: ETUDIANTE
Grade:: Externe
馬 Cheval
Point(s): 704
Moyenne de points: 0,77

MessagePosté le: Jeu 8 Oct - 08:32 (2009)    Sujet du message: Des centres spécialisés pour les drogués d'Internet Répondre en citant

Mort de Rire ooh merci kira   Mr. Green
et merci pour l'info  amelie;je compte faire cette cure moi aussi!!
________________________
si lasse de tout,que j'aimerai l'avoir quitter;ce monde,sauf qu'en mourant,je dois laisser mon amour seul.


Revenir en haut
amelie1
Soldat
Soldat

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2009
Messages: 116
Profession: etudiante
Grade:: Externe
Point(s): 192
Moyenne de points: 1,66

MessagePosté le: Ven 16 Oct - 21:21 (2009)    Sujet du message: Des centres spécialisés pour les drogués d'Internet Répondre en citant

il n y a pas de koi douglas.J'avoue que depuis que j'ai lu cet article je me connecte moins Mr. Green  a vrai dire je ne sais pas si c l'article ou c autre chose...
BREF!!!continuez a vous connecter sans abuser les amis
________________________
chaque jour est une vie


Revenir en haut
Dr.H
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2008
Messages: 21
Profession: Médecin
Grade:: Généraliste
Point(s): 10
Moyenne de points: 0,48

MessagePosté le: Ven 16 Oct - 22:04 (2009)    Sujet du message: Des centres spécialisés pour les drogués d'Internet Répondre en citant

Existe-t-il vraiment une cyberdépendance??? Pour certains psychologues, la réponse est oui. Il existe meme un test en 9 questions permettant d’évaluer son niveau de dépendance ...

Ce test, le test d’Orman (ou plus communément appelé Internet Stress Scale) permet ainsi d'évaluer le niveau de dépendance d'un individu à l'Internet. Il suffit de répondre par oui ou non aux neuf questions suivantes:

1. Passez-vous plus de temps connecté sur l'Internet que vous l'auriez pensé initialement ?
2. Cela vous dérange-t-il ?
3. Des amis ou des membres de votre famille se sont-ils plaints ?
4. Trouvez-vous difficile de ne pas être connecté pendant plusieurs jours ?
5. Votre rendement, la qualité de votre travail professionnel ou vos relations personnelles ont-ils souffert ?
6. Y a-t-il des zones de l'Internet, des sites particuliers, que vous ne pouvez pas éviter ?
7. Avez-vous du mal à contrôler l'impulsion d'acheter des produits voire des services à partir d'Internet ?
8. Avez-vous essayé, sans succès, d'écourter l'usage de l'Internet ?
9.Perdez-vous beaucoup d'investissement et de satisfaction personnelle, à cause de l'Internet ?

Etes-vous cyberdépendant??
De 0 à 3 réponses positives, il y a une petite tendance à devenir addictif à Internet.
Entre 4 à 6 réponses positives, il y a une chance de développer cette conduite addictive. mon cas! lol
Entre 7 et 9 réponses positives, il y a une forte tendance à devenir dépendant... ou peut-être l'êtes-vous déjà !
________________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:26 (2016)    Sujet du message: Des centres spécialisés pour les drogués d'Internet

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Divertissement -> Discussions générales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com