Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Café Médical
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
El hakima
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 560
Profession: medecin
Grade:: Résident
Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon
Point(s): 725
Moyenne de points: 1,29

MessagePosté le: Sam 3 Oct - 16:16 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

voilà chers consoeurs et confréres je voulais que vous réagissiez à l'egard de cette problematique:est ce que l'annonce de ce diagnostic soulage plus le medecin qui se debarasse ainsi des mensonges ou' bien au contraire le malade qui n'attend de nous que la verité et donc la confiance?
________________________
bien faire et se tenir en joie


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 3 Oct - 16:16 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Amine
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 3 181
Profession: Médecin
Grade:: Généraliste
Point(s): 2 300
Moyenne de points: 0,72

MessagePosté le: Sam 3 Oct - 16:26 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

C'est vrai que certains patient(pas la majorité)préferent connaitre la vérité sur leur maladie quelque soit le pronostic,mais moi personnelement en tant que médecin il m'est trés difficile d'annocer une maladie dont le pronostic est réservé,et en terme de soulagement meme si j'aurai le courage de le faire ça ne me soulagera pas(bien au contraire ça me déprimera et me stressera).

Revenir en haut
lounadoc
Caporal
Caporal

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2009
Messages: 158
Profession: étudiante en medecin
Grade:: Externe
Balance (23sep-22oct)
Point(s): 70
Moyenne de points: 0,44

MessagePosté le: Sam 3 Oct - 23:41 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

de ma part,il me faudra bcp bcp de courrage pour pouvoir affronter le gerad d'un patient déja démoralisé et lui annoncer un pronostic assez severe!!!........je filerai aussi tot m'isoler pour reprendre mes forces et sans doute versser qlq larmes.............je suis trop sensible c plus fort que moi......mais de toute maniere je suis contre le fait de cacher à un patient le diagnostic tel qu'il soit!!! c son droit le plus infini
________________________
meme si le passé est difficil à oublier c'est le présent qu'il faut vivre et le futur qu'il faut construire


Revenir en haut
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Sam 3 Oct - 23:58 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

Dire la vérité et informer le patient sur sa maladie, sa gravité et son pronostic est son droit absolu mais je pense que la question qui se pose est plutôt comment annoncer un diagnostic d'une maladie grave comme le cancer par exemple ?
Et là c'est tout un autre sujet qui s'ouvre, j'espère qu'on aura des ainés plus expérimentés à nous répondre sinon on fera un petite recherche dans les livres ou les sites de psychologie car ce n'est pas une tache facile, elle nécessite toute une préparation psychologique du malade avant l'annonce.
________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Revenir en haut
MSN
El hakima
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 560
Profession: medecin
Grade:: Résident
Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon
Point(s): 725
Moyenne de points: 1,29

MessagePosté le: Dim 4 Oct - 15:39 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

Ben là je pense pas que la reponse est dans les livres!!!.car chaque medecin est un cas et chaque malade est un cas; concernant les ainés j'ai eu l'experience d'un sevice de chirurgie ou' plus de 90% des malades avaient un cancer malheureusement depassé mais là les avis divergent ya ceux qui préféraient eviter le details ou carrement le contact avec le malade pour eux cancer ça se travaille au bloc ...
certains attendaient que le malade reclame la verité pour y repondre et puis là la majorité balance le diagnostic froidement sans preparation prélable "une veritable bombe atomique"poussant ainsi le malade à refuser tte therapeutique parfois surtout lorsque il s'agissait de placer une ileostomie definitive...exceptionnelement certains prenaient le malade seul et lui expliquer sa maladie en eclairant surtout le volet therapeutique càd le complement de la chirurgie.
par ailleurs d'autres decidaient de deleguer une personne parmi les proches du malade ,generalement une personne calme et sage pour faire l'annonce.
dans tout celà malheureusement y avait un élément du puuzzle qui manquait le psychologue aucune présence ni avant ni aprés ni avant l'annonce la question reste posée s'il s'agit là d'un service d'oncologie qu'en est il des autres aucune preparation pour nos chers praticiens?
________________________
bien faire et se tenir en joie


Revenir en haut
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Dim 4 Oct - 17:53 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

Quelle que soit la manière dont le médecin ou les proches du malade procèdent, le fait de lui apprendre qu'il est atteint d'une maladie grave est pratiquement toujours vécu comme un choc.
Seulement, il y a des modalités d'annonce qui vont atténuer la violence de ce traumatisme psychique et rendre la situation plus supportable.

D'abord, le malade a sa propre image sur sa maladie cette image qu'il forge dans sa tête dépend de plusieurs facteurs, son niveau intellectuel, son environnement, la symptomatologie et l'histoire de sa maladie, ....

Le choc psychique est vécu par le malade en deux phases, une phase de sidération ou blocage des fonctions psychique, le patient agit de manière automatique dans un état d'engourdissement, il devient imperméable à l’environnement. Puis la deuxième phase de décharge émotionnelle qui se manifeste par une tristesse, angoisse, désespoir, colère, sentiment d’injustice, agitation psychomotrice, ...

Après le choc, il y a l'acceptation puis l'adaptation qui implique la mise en place de moyens psychique d'ajustement et qui passe à son tour par plusieurs phases.

Pour le médecin,
Quand on a choisi de faire médecine, notre désire était et reste pour toujours de procurer le soulagement aux malades et cet acte d'annoncer une maladie grave est tout le contraire, donc ça nous met dans une situation très difficile et ça aura aussi un imapct sur nous aussi, le médecin peut éprouver des sentiments de culpabilité, une tristesse, une angoisse, sentiments d'échec et l'impuissance et cela va le conduire a adopter une attitude défensive pour lui permettre d'affronter la situation, les réactions qu'il puisse adopter sont :

- Evitement, fuite très souvent inconscientes, le médecin ne se rend plus disponible au patient.
-Fuite en avant, "tout dire tout de suite" tellement l'angoisse et cela aura un impact trop violent sur le malade.
- Froideur et indifférence, est le résultat d’un mécanisme d’isolation, permettant au médecin de ne pas éprouver d’affects négatifs.
- Banalisation, minimisation, fausse réassurance : le médecin est souvent tenté, pour rassurer son patient, mais aussi pour se rassurer lui-même, d'adopter un discours qui atténue ou tronque la réalité " vous avez un petit cancer " ; " vous avez des cellules anormales " , "grave?
mais non, pourquoi ce serait grave? ". Ce type de stratégie, proche de l’évitement, ne permet
ni d’apaiser le patient, ni d’instaurer une relation de confiance.

Donc quel est le rôle qu'on devrait assurer dans tout cela ?

L’annonce d’une maladie grave est un acte médical important et délicat, dont l’impact émotionnel sur le patient peut être considérable. Pour des raisons humaines et éthiques évidentes, le médecin doit donc lui accorder une attention particulière et ne jamais la banaliser.

I-L'annonce doit s'adapter à chaque patient en prenant considération ses caractéristiques individuelles (traits de personnalité, histoire personnelles, situation affective, ..)

II-L'annonce doit également répondre à un certain nombre de règles générales :
- Conditions matérielles
● Le médecin doit veiller à disposer des conditions appropriées en terme de calme et de confidentialité.
● Il doit aussi se rendre disponible pendant un temps suffisant et éviter dans la mesure du possible
d’être interrompu durant la consultation.

- Présence d’un proche, le médecin doit proposer au patient d’être accompagné par un de ses proches (conjoint, famille, ami, etc.) s’il le souhaite.

- Climat relationnel
● La communication doit s’établir, de la part du médecin, sur un mode empathique et respectueux
vis-à-vis du patient.
● Les patients sont généralement très attentifs aux expressions non verbales du médecin, et
perçoivent souvent des manifestations traduisant son état émotionnel. Cela peut susciter une
inquiétude chez le patient s’il repère un décalage entre ces manifestations et le discours tenu
par le médecin.
● L’entretien doit débuter par des questions ouvertes permettant au médecin d’établir un premier
contact avec le patient s’il ne le connaît pas encore, d’évaluer ce que le patient sait déjà
et quelles sont ses dispositions psychiques (sérénité, angoisse, détachement apparent, etc.).
Ces premiers éléments lui indiquent de quelle manière il va devoir apporter l’information
pour qu’elle soit recevable par ce patient.
● Le médecin doit ménager des silences, afin de laisser le temps au malade (et à son entourage)
de formuler interrogations, attentes, craintes et espoirs. Il peut ainsi observer les premières
réactions du patient et s’y adapter.
● Le patient doit être assuré de la continuité des soins qui vont lui être prodigués, c’est-à-dire
de sa prise ne charge par une équipe " référente " qui le suivra tout au long de sa maladie.

III-Forme du discours, il est important d’adopter un langage compréhensible pour le patient, en choisissant un vocabulaire approprié à son niveau culturel et en faisant l’effort d’éviter les termes trop techniques ou le " jargon " médical.

IV- Délivrance des messages :

● L’information doit être progressive.
● Il peut être utile de donner un message initial préparant l’annonce proprement dite (" j’ai reçu les résultats de vos examens, je suis assez préoccupé ", " les nouvelles que j’ai reçues ne sont pas bonnes").
● L’annonce proprement dite ne doit pas être délivrée de façon trop abrupte. Par exemple, le médecin va d’abord rappeler l’histoire de la maladie, telle qu’elle a été vécue par le patient, afin de parvenir progressivement au diagnostic.
● Le médecin peut utiliser une alternance d’informations et de reformulations, laissant ainsi du temps à l’écoute et à l’expression du patient. Il doit donner au patient la possibilité de poser des questions et ne doit pas s’y soustraire.
● Au cours de l’entretien, le médecin doit pouvoir entendre l’angoisse de son patient, adapter continuellement son discours aux réactions de celui-ci, et ne pas se soustraire à ses interrogations.
● Sans vouloir minimiser ou annuler la " mauvaise nouvelle ", il est également important d’insister sur les éléments positifs dont on dispose, afin de ne pas ôter tout espoir au patient (fin de l’incertitude, possibilité d’une issue thérapeutique, transparence de l’information, prise ne charge par un réseau de soignants).
● Rappelons que les réactions émotionnelles suscitées par l’annonce peuvent affecter la compréhension
et l’interprétation de l’information. Il sera souvent nécessaire, par la suite, de répéter ou reformuler ces informations, même si l’on pensait avoir été compris au moment de l’entretien.


En conclusion, l'annonce d'une maladie grave est un acte médical difficile et un évènement majeur et douloureux pour le malade donc notre rôle ne se réduit pas à la formulation brute du diagnostic. Le médecin doit accompagner progressivement son malade dans la découverte des information sur sa maladie et son traitement, en tenant absolument compte de ses réactions émotionnelles et en y adaptant son propre comportement.

J'espère que ces éclaircissements seront d'une grande utilité dans votre vie professionnelle et que ça vous aidera à affronter de telles situations.

Petit résumé à partir de la Conférence Hippocrate.
________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Revenir en haut
MSN
El hakima
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 560
Profession: medecin
Grade:: Résident
Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon
Point(s): 725
Moyenne de points: 1,29

MessagePosté le: Dim 4 Oct - 18:42 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

merci infiniment cher confrére pour ses explications, trés interessante comme publication, parce que si moi j'ai eu l'occasion de voir plusieurs réactions sans forcement comprendre chacune d'elle tellement differentes l'une de l'autre car dependante de plusieus facteurs aussi bien chez le malade que chez le medecin;là docteur khaled tu nous as apporté une explication à ces scénes .
merci
je tiens à remercier tous les intervenants ,je suis trés contente que cette question sensible et delicate a eu de l'echo parmi mes chers consoeurs et confréres conscients de cette problematique.
________________________
bien faire et se tenir en joie


Revenir en haut
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Dim 4 Oct - 18:50 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

Je t'en prie kahina, le merci est à toi aussi d'avoir pensé à ce sujet que je qualifie de très sensible vu son impact sur le malade et sur le médecin.

Le débat est toujours ouvert à ceux qui veulent donner leurs avis ou apporter un plus.
________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Dernière édition par Khaled.dz le Dim 4 Oct - 18:57 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
MSN
El hakima
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 560
Profession: medecin
Grade:: Résident
Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon
Point(s): 725
Moyenne de points: 1,29

MessagePosté le: Dim 4 Oct - 18:56 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

Ton forum est un acte de bienfaisance .un veritable atelier d'echanges ,de debat et surtout d'actualité.
Merci
Je ferai de mon mieux pour contribuer à sa longue vie.inchallah
________________________
bien faire et se tenir en joie


Revenir en haut
ssila
Général à la retraite
Général à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2008
Messages: 154
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 177
Moyenne de points: 1,15

MessagePosté le: Jeu 8 Oct - 21:45 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

Depuis que j'ai choisie de faire médecine, j'ai toujours appréhendé le jour ou j'aurais à annoncer une maladie grave à un patient ou à sa famille.
J'ai vu beaucoup de nos ainés le faire, mais chacun avait une façon de le faire, de la brutalité insensible à la froideur indifférente, en passant par la compassion sincère voir méme une implication pérsonnelle. Comme la très bien expliqué Khaled, les pérsonnes sont différentes, qu'elles soient dans le role du malade ou du médecin, mais les phases sont toujours les mémes.
J'ai vécue cette situation une fois, et je ne l'oublirai jamais!! J'étais interne en neurochirurgie, et j'ai reçue un jeune homme de 21 ans, bléssé du rachis cérvical suite à un plongeon en eau peu profonde. Il présentait des signes de gravité (réspiration paradoxale, priapisme et bradycardie), l'examen clinique avait trouvé une tétraplégie avec perte totale de la sensibilité, et à la radio du rachis cérvical de multiple fractures étagées des coprs vértebraux,des lames et des apophyses articulaires, mais pérsonnes ne lui avait dit,ni à lui,ni à sa famille présente, que c'était grave et que le pronostic était résérvé. je l'ai enmmenné à Mutapha pour faire un scanner cérvical qui n'a fait que confirmer l'atteinte médullaire. En sortant, le conte-rendu en main, j'ai eu son frère en face de moi, déséspéré et inquiét, me supliant du regard de lui donner une explication et de lui dire ce qui se passait, et là j'ai été contrainte de le lui dire, je l'ai d'abord préparé en lui disant que le traumatisme avait été trés violent puis je lui ai dis que la moelle épinière était touchée, mais j'ai laissé les détails aux résidents et à l'assistant de garde. Mais de ma vie je n'oublierai son regard quand je le lui ai annoncé, et je suis allé voir ce patient tout les jours, il a fini par décéder (Que Dieu Ait son Ame) mais c'est un cas qui m'a marquée pour toujours.
________________________

Le bruit fait peu de bien, le bien fait peu de bruit


Revenir en haut
MSN
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Jeu 8 Oct - 22:06 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

Oui ssila, c'est pas facile de gérer des situations pareilles ! Je vous conseille aussi de ne pas vous précipitez à annoncer des diagnostic incertains, une fois en pédiatrie j'ai faillie faire une gaffe et dire aux parents d'une fille (de 7 ans je crois)) qu'il n'y a plus d'espoir vu son état grave, coma profond, sous respiration artificielle pendant presque une semaine avec mydriase bilatérale, .... la fille est toujours en vie et sans séquelles ! des miracles en médecine, ça existe ! Dieu Merci !
________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Revenir en haut
MSN
El hakima
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 560
Profession: medecin
Grade:: Résident
Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon
Point(s): 725
Moyenne de points: 1,29

MessagePosté le: Ven 9 Oct - 12:35 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

Ben oui la verité c'est bien de l'a dire mais surtout de bien la formuler au moment présent car dieu seul connait l'issue et puis la medecine n'est pas absolue,donc apprenons à se maitriser ,à choisir nos moments ,à appaiser les tensions sans toutefois fuir une réalité amére.c'est de nos propres experiences qu'on se construit.faisons de chaque moment de notre vie une leçon ..et surout faisons  le bilan de chaque journée vecue avant de s'eteindre dans le sommeil  chaque soir ;pour affronter un lendemain meilleur et plus sur.
________________________
bien faire et se tenir en joie


Revenir en haut
doc sarah
Soldat
Soldat

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2009
Messages: 68
Profession: etudiante
Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s): 74
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Ven 30 Oct - 12:50 (2009)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!! Répondre en citant

malgréque jai aucune experiance mais jimagine trés bien la dureté de la tache du coté du medecin et meme du malade qui reçoit la nouvelle mais ça réste toujour son droit mieux vaut qu'il sache ou il en est comeme mais je pense que le médecin doit prendre on concideration la force  psycologique du patiient et  doit coméme bien le conaitre et imaginé sa reaction si il est sur qu'il a du courage et qu'il poursuivera son combat contre sa maladie c'est bien de lui dire mais si c'est le genre de personne qui baisse les bras a mon avis il faut éviter de lui dire la verité malgré que, si j'été a sa place, j voudrais qu'on me le dise.
merci dr kahina pour le topic il est super.

Le langage SMS est interdit sur le forum.


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:48 (2016)    Sujet du message: l'annonce du diagnostic "cancer ".....!!!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Café Médical Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com