Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Le don d'organes
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Café Médical
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
moaliwalid
Commandant
Commandant

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 2 343
Profession: étudiant
Grade:: Externe
Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 1 063
Moyenne de points: 0,45

MessagePosté le: Lun 5 Oct - 23:18 (2009)    Sujet du message: Le don d'organes Répondre en citant

c'est très touchant khtiti......... Smile
le don d'organe reste un problème dans notre pays pour bcp de raisons.......... Bannir
________________________
من لم يشكر الناس لم يشكر الله عز وجل


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Oct - 23:18 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lounadoc
Caporal
Caporal

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2009
Messages: 158
Profession: étudiante en medecin
Grade:: Externe
Balance (23sep-22oct)
Point(s): 70
Moyenne de points: 0,44

MessagePosté le: Lun 5 Oct - 23:41 (2009)    Sujet du message: Le don d'organes Répondre en citant

merci pour ton passage khoukhouya............ Okay
________________________
meme si le passé est difficil à oublier c'est le présent qu'il faut vivre et le futur qu'il faut construire


Revenir en haut
linmei
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 45
Point(s): 39
Moyenne de points: 0,87

MessagePosté le: Sam 31 Oct - 21:21 (2009)    Sujet du message: Le don d'organes Répondre en citant

ton temoignage a touché mon point faible car je vis en ce moment la meme situation que la tienne sauf que c'est ma mère qui a une insuffisance rénale elle n'est pas arrivée à la dialyse mais j'y pense tout le temps et j'ai tres peur pour elle. 
j'espère que la carte de don verra le jour prochainement et je vous promets  que je serai parmi les premier à m'inscrire vous imaginez non seulement pour sauver des vie mais aussi sadaka jariya, nous sommes des musulmans et il est de notre devoir d'aller vers le don d'organe.
je pense qu'il y a un manque d'informations et de connaissances dans notre société on devrai sensibiliser le peuple sur ce probleme et organiser des journées d'information.
________________________
Le maître dit :
«Quand un arbre est chargé de fruits, ses branches ploient et touchent le sol .de même, le véritable sage est humble.

«Quand un arbre n’a pas de fruits, ses branches se dressent, arrogantes et hautaines. De même, l’imbécile se croit toujours meilleur que son prochain. »


Revenir en haut
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Sam 31 Oct - 21:45 (2009)    Sujet du message: Le don d'organes Répondre en citant

Que Dieu guérira ta maman et lui donnera le courage et la patience pour affronter cette maladie.
________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Revenir en haut
MSN
diagnostic
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2009
Messages: 18
Profession: médecin
Grade:: Généraliste
Point(s): 8
Moyenne de points: 0,44

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 04:55 (2009)    Sujet du message: Le don d'organes Répondre en citant

Salut
-la carte de donneur doit être un papier officiel , sinon on aura jamais d'avance !
-les responsables doivent prendre en considération que chaque jour il ya des nouveaux malades , ceci dit , chaque jour ,une nouvelle dépense qui se rajoute
-la sensibilisation de la population passe avant tout mais dites moi , comment sensibiliser sans préparer des centres spécialisés en  don d'organe a partir des cadavres !!
-la législation algérienne doit être re-ajuster en fonction des besoins et non pas des éthiques 

voici le dernier article publié sur EL WATAN le 25 oct 2009 :


Revenir en haut
diagnostic
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2009
Messages: 18
Profession: médecin
Grade:: Généraliste
Point(s): 8
Moyenne de points: 0,44

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 04:57 (2009)    Sujet du message: Le don d'organes Répondre en citant

Transplantation d’organes en Algérie : Entre mythes et réalités


La transplantation d’organes, pour laquelle des programmes nationaux ont été consacrés, semble être à la croisée des chemins. Si la greffe de reins et de la cornée a connu durant deux années un véritable essor, la transplantation hépatique fait face à d’énormes problèmes qui entravent son développement.


Les patients nécessitant une greffe hépatique demeurent otages d’une désorganisation générale dans le secteur et d’une démobilisation des équipes spécialisées. La majorité décède et d’autres finissent leurs jours au niveau de l’unité d’hépatologie du service de gastro-entérologie à l’hôpital Mustapha Bacha puisque les transferts à l’étranger ne sont plus tolérés. Le manque de moyens matériels, techniques, humains figure parmi les causes de cette altération d’une pratique médicale pourtant maîtrisée et très prometteuse. Les chirurgiens, les anesthésistes réanimateurs, les biologistes, et tous les acteurs intervenant dans la transplantation sont unanimes à dire qu’il est urgent de revoir la législation algérienne à ce sujet, les structures hospitalières étant capables d’assurer cette chirurgie d’autant plus que les compétences existent. Le premier congrès de la transplantation organisé, jeudi au palais de la Culture, a été une opportunité pour tous ces scientifiques de poser les problèmes rencontrés et lancer une réflexion pour donner une nouvelle dynamique à la transplantation d ’organes en Algérie.

Le président de la Société algérienne de transplantation d’organes, le Pr Chaouche, Chef de service de chirurgie thoracique à l’hôpital Mustapha Bacha, a plaidé pour la levée de tous les obstacles pour faire de cette pratique médicale une grande spécialité avec tous les moyens nécessaires. Il est urgent, selon lui, d’améliorer l’environnement pour arriver à procéder aux prélèvements sur cadavres. Pour ce faire, a-t-il expliqué, il y a des préalables. « Avant de procéder au prélèvement d’organes sur les cadavres, l’environnement doit être adéquat et décent pour inspirer confiance aux familles des donneurs et des receveurs d’organes. Ainsi, ce sera plus facile de demander à la famille de la personne décédée l’autorisation de prélever un organe sur le cadavre ». Il a également appelé les médecins à faire montre de pédagogie pour expliquer la mort cérébrale, Il a appelé dans le même contexte à ne pas confondre le coma avec la mort cérébrale car, a-t-il insisté, celui qui est mort cérébralement est déclaré comme mort.

Le Pr Chaouche a évoqué d’autres part les contraintes en matière d’infrastructures, estimant que l’on ne pourrait parler réellement de donneur-cadavre que lorsque l’on sera installé dans des locaux accueillants avec des gens inspirant confiance. Il a précisé que les spécialistes sont là pour définir les priorités et les règles à observer pour bien mener cette lourde tâche. « La médecine d’urgence doit investir dans l’homme et les services d’urgences doivent être améliorés par la construction d’un centre d’urgence digne de ce nom » a recommandé le président de la Société algérienne de transplantation d’organes. Permettre un large éventail de donneurs est l’une des recommandations des spécialistes. La législation algérienne mérite d’être révisée pour permettre aux malades de bénéficier de don d’organes en dehors de la famille la plus proche. Pour le Dr Belhadj, la transplantation d’organes fait face à de multiples contraintes. Elles sont scientifiques, culturelles et juridiques. Le développement de la greffe à partir de cadavres est l’alternative pour arriver à soulager les malades. Mais pour ce faire, les infrastructures et les centres des urgences doivent être adaptés. Pour le Dr Laribi, du service chirurgie thoracique à l’hôpital Mustapha, il est important que la législation aille vers cette option mais avant il faut mettre en place une logistique adéquate, informer et sensibiliser la population à ce sujet. « Nous attendons des changements dans la révision de la loi sanitaire qui va peut être se pencher sur la question », a-t-il ajouté. Les spécialistes souhaitent voir les conditions s’améliorer pour pouvoir donner un nouveau souffle à la transplantation d’autant plus que leur ambition est d’arriver à une greffe par semaine dans tous les services adaptés.


El-watan


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:33 (2018)    Sujet du message: Le don d'organes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Café Médical Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com