Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Pourquoi n'aurait-on pas droit à plus de cinq sens ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Café Médical
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
amelie1
Soldat
Soldat

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2009
Messages: 116
Profession: etudiante
Grade:: Externe
Point(s): 192
Moyenne de points: 1,66

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 18:17 (2009)    Sujet du message: Pourquoi n'aurait-on pas droit à plus de cinq sens ? Répondre en citant

La question est plus épineuse qu'il n'y paraît. Pourtant, la définition courante d'un sens est la «faculté chez l'homme et chez l'animal de percevoir les diverses impressions que font sur lui les objets matériels». Et on estime, depuis Aristote, que nous possédons cinq sens : la vue, l'ouïe, le toucher, l'odorat et le goût. Chaque sens est «rattaché» à un organe spécifique : on voit avec les yeux, on entend avec les oreilles, on touche avec la peau, on sent les odeurs avec le nez et on goûte les aliments avec la langue.

Mais les scientifiques ne partagent pas du tout cet avis. Et d'ailleurs ne sont pas d'accord entre eux sur le nombre de sens que nous possédons. À leur niveau, un sens est composé d'un système de récepteurs, dispositifs biologiques spécifiques ou cellules spécialisées, capables de capter des formes d'énergie et de les transmettre sous forme d'influx nerveux au cerveau, qui les ana­lyse et décide de la réponse à y apporter.

Un des sens physiologiques les plus couramment oubliés est le sens de l'équilibre. Qui a son siège dans l'oreille et dispose d'une «mécanique» propre. Que serions-nous sans ce sens de l'équilibre ? Rien que de l'imaginer donne le vertige. Il s'agit donc incontestablement d'un sixième sens. Ou d'un septième si l'on admet l'existence de ce fameux sixième sens, dont le siège est peut-être dans le cerveau et «sublime» les informations, pas forcément conscientes, recueil­lies par les autres sens. On pourrait également citer le sens du chaud et du froid, le sens qui permet de percevoir son propre corps, celui qui perçoit la douleur, celui qui nous apporte la satiété…

Mais une chose est sûre, il existe beaucoup plus de six ou sept sens dans le règne animal. Ainsi, certains animaux sont capables de percevoir les champs électriques. Cela est très utile à de nombreux poissons, requins et raies, par exemple, qui peuvent sentir des modifications du champ électrique dans leur proximité immédiate. Certains poissons produisent d'ailleurs leur propre champ électrique. Seuls chez les mammifères à posséder ce sens, les membres de l'ordre archaïque des monotrèmes, au sein duquel l'ornithorynque se distingue par un «don» très développé.


«Radar» interne

Autre sens dont nous sommes a priori dépourvus, la perception des champs magnétiques. On pense que de nombreux oiseaux en sont pourvus, ce qui les guide lors de leurs migrations. Des insectes comme les abeilles en seraient également dotés.

Les chauves-souris peuvent non seulement percevoir les ultrasons, mais en émettre et par écholocation se diriger. Les dauphins ont, eux aussi, cette possibilité de naviguer, de communiquer et de chasser grâce à un «radar» interne à ultrasons d'une portée qui peut aller jusqu'à plusieurs kilomètres. Beaucoup de poissons ont développé un sens hors du commun. Il leur permet de «toucher» les autres sans contact et de «voir» dans le noir. Il s'agit de ce que l'on appelle la ligne latérale. Elle est répartie sur chaque flanc, droit et gauche, de l'animal et est composée de petits éléments gélatineux d'un dixième de millimètre ressemblant à de minuscules drapeaux, associés à des pores laissant passer l'eau. Ce sont eux (les neuromastes) qui vont renseigner l'animal sur les plus infimes variations de pression ou sur les vibrations qui l'entourent.

Le tétra aveugle mexicain (Astyanax fasciatus mexicanus), un poisson prisé des aquariophiles, a particulièrement développé ce système et est devenu un intéressant cobaye de laboratoire. Car certains chercheurs voudraient utiliser le sens qu'il a développé pour créer, entre autres, des robots sous-marins encore plus autonomes. Son «sixième» sens est donc mis en équations.

Et il y a bien sûr bien d'autres sens. Dont celui du devoir, celui de l'honneur, celui de l'humour, ou le sens pratique. Mais en plus de tous ceux que l'on peut posséder, il faut absolument compter sur l'un des plus importants : le bon sens.

journal LE FIGARO
________________________
chaque jour est une vie


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 30 Sep - 18:17 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Café Médical Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com