Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
un virus pour combattre le cancer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dr happy1
Caporal
Caporal

Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2009
Messages: 185
Profession: etudiante en medecin
Point(s): 135
Moyenne de points: 0,73

MessagePosté le: Mer 16 Sep - 23:16 (2009)    Sujet du message: un virus pour combattre le cancer Répondre en citant

   D’ici quelques annees, la medecine pourrait se faire des virus un allie precieux pour combattre le cancer. Des resultats recents confirment les proprietes anticancereuses du petit virus de la stomatite vesiculaire (VSV), capable de cibler et de tuer les cellules d’une tumeur. Chez la souris, ce virus s’est avere un traitement efficace contre le cancer du colon ainsi que des ovaires. Un professeur au Departement des sciences biologiques de l’Universite du Quebec a Montreal s’interesse au virus de la stomatite vesiculaire (VSV) depuis plusieurs annees. Ses recherches, supportees par le Conseil de recherche en sciences naturelles et en genie du Canada, analysent les mecanismes de l’infection virale. Parmi ses travaux recents, une collaboration avec un professeur de l’Universite d’Ottawa montre que le VSV possede des proprietes qui le rendent apte a tuer selectivement les cellules cancereuses. Il y a longtemps que l’on soupconne que certains virus pourraient devenir des agents anticancereux efficaces. Toutefois, il est difficile d’identifier la souche virale ideale pour cet emploi. Celle-ci doit cibler les cellules cancereuses et non pas provoquer une infection chez les cellules saines et le virus doit aussi cibler les metastases, et au final, etre elimine par l’organisme. Les chercheurs ete en mesure d’isoler deux souches du VSV, soit AV1 et AV2, qui correspondent a tous ces criteres. Les cellules cancereuses souffrent de nombreuses defectuosites cellulaires dont la secretion d’interferon, souvent compromise. Pour cette raison, les cellules cancereuses sont plus sensibles a une infection virale. Les cellules normales sont protegees de l’infection par le VSV. Non seulement elles secretent des interferons antiviraux de maniere constitutive, mais le contact avec les virus des souches mutantes AV 1 et 2 en entraine une production accrue qui les protege. Le VSV a aussi l’avantage de se reproduire tres rapidement. Il peut ainsi se repandre dans les tumeurs et les enrayer efficacement en y provoquant l’apoptose. Les therapies impliquant l’utilisation d’un virus soulevent toutefois la crainte d’une pathogenicite inattendue. Chez certains animaux de ferme, le VSV provoque des symptomes qui s’apparentent a ceux de la fievre aphteuse. De plus, le chercheur quebecois a demontre que certaines souches sont deficientes a induire l’apoptose. A cause de ce mecanisme attenue, la cellule survit a l’infection, et le virus s’y installe de facon persistante, ce qui a entre autres ete observe chez des cellules neurales. Chez les animaux, ces infections persistantes entrainent des symptomes neurologiques. De tels cas n’ont cependant jamais ete rapportes chez l’humain et, fait encourageant, toutes les souches testees jusqu’ici sont hautement sensibles aux interferons que les cellules humaines saines secretent. L’injection supplementaire d’interferons aux souris atteintes de cancer traitees par le VSV a aussi augmente leur taux de guerison. L’utilisation du VSV contre le cancer n’a pas encore atteint l’etape des tests cliniques au Canada.


 Sources : Amelie Daoust-Boisvert - Science Express, 09/06/05 - 


________________________
Un ami, deux amis, dix amis... peu importe tant que c'est pour la vie. Mais il se pourrait bien, que finalement, les amis se comptent sur les doigts d'une seule main !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 16 Sep - 23:16 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com