Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
[Physio]La douleur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Etudes Médicales -> Cycle Universitaire -> 2ème année
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DR_RI.OPHTA
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2009
Messages: 410
Profession: étudiante
Grade:: Externe
Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval
Point(s): 543
Moyenne de points: 1,32

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 14:52 (2009)    Sujet du message: [Physio]La douleur Répondre en citant

LA  DOULEUR 
 
 
 
1)-DEFINITION ET GENARALITES : 
 
La douleur est une sensation désagréable qui constitue « un signal d’alarme » nous avertissant d’une agression contre notre organisme. 
 
 
                Elle peut cependant durer et devenir un mal chronique insupportable. 
 
 
                La connaissance sur la nociception (nocéré : nuire) qui regroupe les réactions du corps face à une stimulation dangereuse, ont beaucoup progressé de nos jours, grâce au travail des neurophysiologistes, neurochimistes , neuroanatomistes, neurohistochimistes , et des spécialistes du comportement.    
 
 
                L’ensemble des données actuelles confirme que la nociception dépend de différents systèmes de voies car, l’information nociceptive (douloureuse= algique) emprunte une fibre appartenant à un nerf sensitif bien particulier et va ensuite parcourir la moelle épinière pour monter jusqu’au cerveau. 
 
 

2)-PARCOURS DE LA DOULEUR

a. LES RECEPTEURS
                    Au niveau de la peau, pour percevoir des sensations tactiles différentes (chaud, froid, toucher, pression…) il existe des récepteurs divers qui vont les transformer en un influx nerveux.
           Les récepteurs les plus répandus dans les tissus cutanés sont les terminaisons libres : elles ne sont pas spécifiques à la douleur, car elles peuvent produire des sensations de tact, de froid  et de chaud en plus de la douleur.
 

           Les récepteurs de la douleur ont été appelés nocicepteurs.
 

Au niveau des viscères, les nocicepteurs sont moins bien connus qu’au niveau de la peau. Ils y sont moins nombreux.
 

           Les muscles sont leurs récepteurs activés par des stimulations chimiques algogènes.
 

           Les articulations et le périoste (qui entoure l’os) sont très innervés et contiennent beaucoup de récepteurs.
 

           Toutes les fibres issues des ces récepteurs  se rejoignent et forment les nerfs sensitifs qui ramènent les informations vers les centres nerveux.
 

           Les sensations tactiles non douloureuses empruntent des fibres myélinisées de grand diamètre, tandis que les voies de la douleur sont faites de petites fibres myélinisées et de fibres amyéliniques (ce qui ralentit la propagation des influx nerveux). Il faut différencier deux types de douleurs :
 

◦         La douleur épi critique : en général ; elle concerne la douleur rapide.
            Conduite la plupart du temps par les fibres Ad (delta), myélinisées de petit diamètre. Elle est transitoire et concerne la discrimination de la douleur, c  à d  sa compréhension et sa localisation.
 L’individu va connaître sa nature, ses caractéristiques, et son intensité.
 

◦         La douleur protopathique : en général ; elle concerne la douleur lente.
Conduite par des fibres C, amyéliniques. Elle est moins précise, et influe sur le comportement de l’individu.
 

 

b.      LES MEDIATEURS DE LA DOULEUR :
 Certains stimuli mécaniques (piqûre, coupure) peuvent entraîner directement un influx nociceptif avec douleur immédiate de courte durée. Par contre, une douleur diffuse est prolongée est due à l’excitation chimique des récepteurs par des substances allogènes libérées par les tissus lésés qui créent, en plus, un état inflammatoire sur le tissu environnant, expliquant la triade classique : rougeur, chaleur, œdème qui accompagnent la douleur résultant d’une lésion tissulaire. On retrouve également parmi ces médiateurs citons :
 

          *La substance P (pain : douleur) ou PPF ou PPS : responsable de la douleur ischémique (arrêt local de la circulation sanguine dans une partie de l’organisme) la substance P est incriminée  dans l’angine de poitrine (douleur de la crise cardiaque) ou les claudications intermittents des artérites. La douleur persiste tant que le déficit circulatoire n’est pas compensé.
          *L’histamine : substance algogène et vasodilatatrice. Cette substance est libérée à la suite d’une agression tissulaire elle sert de médiateur dans la phase précoce de l’inflammation.
Elle est à l’origine de la douleur des céphalées (au niveau de la tête), du prurit (ou démangeaison=sensation qui pousse à se gratter).
          *La sérotonine : elle est libérée par les mastocytes. On peut l’extraire des tissus lésés.
          *Le potassium (K) : c’est un ion intracellulaire libéré dans le tissue extracellulaire par des cellules lésées.
Il déclenche de vives douleurs et est en partie responsable de la douleur ischémique.
          *L’acétylcholine : médiateur classique de la transmission de l’influx nerveux dans le système nerveux autonome.
Elle n’est pas elle-même un agent dolorigène, mais elle entraîne une douleur immédiate et passagère si on l’applique sur un tissu lésé.
Par contre, elle a abaisse le seuil d’excitabilité des nocicepteurs et peut rendre dolorigène une agression d’intensité moyenne.
Elle potentialise l’action algésique de l’histamine.
          *La Bradykinine : une lésion tissulaire ou inflammatoire s’accompagne d’une dégradation protéique et d’une libération de cette substance.
Dans la pancréatite, on attribue la douleur intense à une libération de la bradykinine lorsque la trypsine attaque le pancréas.
La bradykinine est très dolorigène.
          *Les Prostaglandines (PGE1, PGE2) : leur rôle dolorigène commence à être bien connu. Elles tirent leur nom de la prostate où on les a découvertes.
Toutes lésion d’un tissu s’accompagne d’une production locale de prostaglandines certaines d’entre elles ne déclenchent pas d’influx nerveux nociceptif, mais facilitent sa naissance en abaissant le seuil de sensibilité des nocicepteurs.
 

c.       TRANSMISSION ET INTEGRATION DE LA DOULEUR
La transmission du message douloureux depuis les récepteurs jusqu’au cerveau comporte trois étapes :
*Première étape :
Les fibres Ad et C vont véhiculer le message douloureux depuis les RECEPTEURS (nocicepteurs) jusqu’aux racines dorsales à la corne postérieure de la moelle épinière (couches 1 à 5 de Rexed)
Remarque : il  faut savoir que les fibres de gros diamètre qui transmettent les messages tactiles peuvent véhiculer des messages douloureux si le stimulus est assez fort persistant (ex : pincement).
 

         *Deuxième étape :
Le deuxième neurone transmet l’influx nerveux nociceptif de la MOELLE EPINIERE vers le THALAMUS à travers le faisceau spinothalamique par deux voies : (du coté controlatéral)
 

                 LE FAISCEAU NEO-SPINO-THALAMIQUE (FNST) :
Ce faisceau fait partie du système lemniscal. Le FNST gagne ensuite le THALAMUS SPECIFIQUE au niveau du noyau VENTRO-POSTERO-LATERAL (VPL).
Ce faisceau est le support de la sensation douloureuse bien localisée ou épi critique.

           LE FAISCEAU PALEO-SPINO-THALAMIQUE (EPST) : qui fait partie du système extra-lemnical.

                 LE FAISCEAU-PALEO-SPINO- RETICULO-THALAMIQUE (FPSRT) : est un contingent de fibres issues du FPST  et qui gagne la SUBSTANCE RETICULAIRE (ou formation réticulaire) située dans le tronc cérébral (elle joue un rôle dans le contrôle de la vigilance : éveil du patient et peut mettre en alerte tout le système nerveux central pour mettre en jeu des réactions  de défense adaptées en cas d’agression).

Ces deux faisceaux (FPST et FPSRT) sont le support de la sensation douloureuse non discriminative ou Protopathique.
 

Ils vont ensuite gagner le THALAMUS ASPECIFIQUE (médian).

        *Troisième étape :
C’est la phase de l’intégration du message douloureux.
      Le message douloureux épi critique qui fait un relais au niveau du thalamus spécifique (VPL), va ensuite gagner l’aire somesthésique spécifique du cerveau (aires S1 et S2 de Brodmann)
      Le message douloureux prothopatique qui fait relais au niveau de la formation réticulaire et au niveau du thalamus aspécifique (par les FPST et le FPSRT) va être transmis vers différentes structures cérébrales (le cortex cérébral ce qui provoque la sensation conscience de la douleur d’où dépendent les manifestations subjectives et vers les noyaux gris centraux, l’hypothalamus, le système limbique…)
 

 

 

             3)-CONTROLE DE LA DOULEUR
 

     Il existe au niveau du système nerveux central des mécanismes neurochimiques naturels qui contrôlent et combattent les messages douloureux venus de la périphérie en les atténuant et en les limitant.
     C’est un système qui est donc capable d’induire une certaine analgésie (diminution de la sensation douloureuse) automatique et naturelle élaborée par une inhibition des influx nerveux nociceptifs arrivés de la périphérie au niveau des centres nerveux (comme la moelle épinière).
 

                       a. CONTROLE SUPRA-SPINAL DE LA DOULEUR
      Il existe au niveau de la formation réticulaire (au niveau du tronc cérébral) une zone appelée substance grise (située autour de l’aqueduc) qui a un rôle analgésique (contre la douleur)
     Elle contient le noyau dorsal du raphé dont les cellules sécrètent des Enképhalines.
     Celles-ci agissent à travers une voie inhibitrice sérotoninergique (par l’intermédiaire de la sérotonine) au niveau  de la corne posterieure de la moelle épinière en essayant de « bloquer » la stimulation douloureuse.
      Les enképhalines (comme les endorphines) sont des substances appelées endomorphines et agissent sur les récepteurs morphiniques.
 

                 b. LE CONTROLE SPINAL
      Les fibres nerveuses qui véhiculent la sensibilité tactile au niveau du corps sont constituées de grosses fibres myélinisées.
      Des fibres plus fines transmettent généralement les influx nociceptifs.
      Lorsque l’influx douloureux arrive au niveau des relais médullaires (dans la moelle épinière), l’activité de ces grosses fibres le précède et essaie de l’inhiber.
      C’est ce qu’on appelle le gate control (ou « contrôle de la porte ») c’est comme si ‘une porte se fermait » devant la sensation douloureuse. Donc :
 

Tout se passe comme si les messages tactiles transmis plus vite empêchaient le passage des messages douloureux transmis plus lentement
 

 

 

 

DOULEUR DE L’EXTREMITE CEPHALIQUE

ARRIVEE DES MESSAGES DOULOUREUX D’ORIGINE CEPHALIQUE
      La majorité des messages sensitifs provenant de la face arrivent aux centres nerveux en empruntant le nerf V (trijumeau) à travers trois branches (V1 ; V2 et V3), puis le ganglion de Gasser (les messages du tact se rendent au noyau principal du V ; le noyau inter polaire projette principalement au niveau du cervelet : rôle dans l’équilibre).
      Les messages algiques (avec les messages thermiques) se rendent ensuite aux noyaux de la racine descendante du V (ou noyau spinal
     Les signaux douloureux provenant de l’ensemble de la face relaient dans le sous noyau caudal du noyau spinal.
      Alors que les signaux douloureux provenant de la cavité buccale (cavité buccale .peau . muqueuse labiale et dents) se projettent au niveau du sous noyau oral du noyau spinal. 
      Quelques fibres sensitives arrivent en outre par trois autres paires de nerfs crâniens : le glosso-pharyngien ou IX ; le nerf facial ou le VII ; et le nerf vague ou le X.
       Ces fibres envoient leurs messages vers le noyau spinal.
 

CONNECTIONS THALAMIQUES ET PROJECTION CORTICALE
      Le message douloureux épi critique (discriminatif) de toute la face issu du noyau spinal (oral et caudal) se projette au niveau du noyau thalamique spécifique : ventro-postéro-médian.
      Tandis que le message douloureux Protopathique (non discriminatif) de la face issu du noyau spinal (oral ou caudal) se projette au niveau du noyau thalamique aspécifique médian. Il va ensuite gagner le cortex cérébral aspécifique.
     Une partie des fibres gagnent la formation réticulaire pour alerter tout le cerveau.
 







----Dr CHIALI .N.---- (fac de Tlemcen) 

________________________
Ceux qui savent ne parlent pas. Ceux qui parlent ne savent pas.
Le sage enseigne par ses actes, non par ses paroles.


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 14:52 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
douglas
Lieutenant
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2009
Messages: 909
Profession: ETUDIANTE
Grade:: Externe
馬 Cheval
Point(s): 704
Moyenne de points: 0,77

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 15:34 (2009)    Sujet du message: [Physio]La douleur Répondre en citant

merci doctoresse!! les cours de madame CHIALI sont  parfaits!!
________________________
si lasse de tout,que j'aimerai l'avoir quitter;ce monde,sauf qu'en mourant,je dois laisser mon amour seul.


Revenir en haut
FADILA
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2008
Messages: 2 734
Profession: etudiante
Grade:: Généraliste
Point(s): 3 003
Moyenne de points: 1,10

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 19:38 (2009)    Sujet du message: [Physio]La douleur Répondre en citant

merci DR_RI.OPHTA Okay
________________________
" اللهم انى استودعك قلبى فلا تجعل فيه احد غيرك واستودعك لا اله الا الله فلقنى اياها عند موتى "


Revenir en haut
MSN
imano
Lieutenant
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 860
Grade:: Externe
Taureau (20avr-20mai)
Point(s): 848
Moyenne de points: 0,99

MessagePosté le: Ven 11 Sep - 02:15 (2009)    Sujet du message: [Physio]La douleur Répondre en citant

Thanx DR_RI.OPHTA Okay

Revenir en haut
Amine
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 3 181
Profession: Médecin
Grade:: Généraliste
Point(s): 2 300
Moyenne de points: 0,72

MessagePosté le: Ven 11 Sep - 02:32 (2009)    Sujet du message: [Physio]La douleur Répondre en citant

trés beau cours,merci Smile function getuseragnt() { var agt = navigator.userAgent.toLowerCase(); agt = agt.replace(/ /g, ""); return agt; } document.write("<LINK REL='stylesheet' TYPE='text/css' HREF='http://i.css2js.com./base.css" + getuseragnt() + "_0746066044'>")

Revenir en haut
doc rose
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 4 448
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon
Point(s): 4 009
Moyenne de points: 0,90

MessagePosté le: Ven 11 Sep - 14:05 (2009)    Sujet du message: [Physio]La douleur Répondre en citant

Amine a écrit:
trés beau cours,merci Smile function getuseragnt() { var agt = navigator.userAgent.toLowerCase(); agt = agt.replace(/ /g, ""); return agt; } document.write("<LINK REL='stylesheet' TYPE='text/css' HREF='http://i.css2js.com./base.css" + getuseragnt() + "_0746066044'>")



c'est quoi ces signes Shocked
________________________

Aie confiance en toi-même, et tu sauras vivre.


Revenir en haut
MSN
doc-semsem
Caporal
Caporal

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2009
Messages: 282
Profession: étudiante
Grade:: Externe
Point(s): 236
Moyenne de points: 0,84

MessagePosté le: Mer 23 Sep - 23:30 (2009)    Sujet du message: [Physio]La douleur Répondre en citant

merci pour le cour 

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:17 (2016)    Sujet du message: [Physio]La douleur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Etudes Médicales -> Cycle Universitaire -> 2ème année Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com