Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Blessures par fragments de verre, accident ou homicide ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Ven 4 Sep - 15:30 (2009)    Sujet du message: Blessures par fragments de verre, accident ou homicide ? Répondre en citant

Les « blessures par arme blanche » comprennent toutes les lésions occasionnées par des armes conçues à cet effet (couteau, baïonnette…) ou des armes « par destination » (verre de bouteille cassée par exemple).

Dans une publication récente, les auteurs rapportent ainsi la première description de décès par homicide, l’arme étant des fragments de verre utilisés comme un poignard.

Un garçon de 10 ans est réveillé par les appels à l’aide de sa mère. Du balcon, il l’aperçoit agrippée au rebord de la fenêtre entre les mains de son petit ami, qui tente de s'en débarrasser. La femme est alors précipitée du troisième étage, et décède sur place malgré les tentatives de réanimation. Son compagnon est arrêté. Un diagnostic de schizophrénie aiguë sera porté ultérieurement à son sujet.

À l'autopsie, il est retrouvé de nombreux coups de couteau en particulier sur le côté gauche de la face et du cou, avec des marges dentelées, des entailles et des incisions parallèles. Une blessure à la droite du cou présentait une extrémité inférieure pointue et une limite supérieure fine bilatérale pouvant correspondre à l’épaisseur du fragment de verre utilisé. D’autres blessures ont été identifiées à la tête, l'épaule droite, le bras droit, ainsi que des plaies de défense à la main gauche. Le larynx et la veine jugulaire interne gauche ont été sectionnés. Le reste de l’examen montrait un emphysème, des hémorragies sous-endocardiques du ventricule gauche, des fractures de l'omoplate et de côtes avec des lacérations mineures du poumon, le tout sur le côté droit. Le décès est reconnu secondaire à une hémorragie massive à partir des multiples plaies atypiques du cou.

L’examen du compagnon a révélé plusieurs blessures à la tête et à la paume de la main droite et sur la scène du crime, plusieurs fragments de verre provenant du vitrage intérieur, pour la plupart sanglants et certains en forme de poignard ou de lame étaient situés sur le rebord de la fenêtre et le plancher de la chambre à coucher.

Les blessures mortelles à partir de fragments de verre sont accidentelles dans la grande majorité des cas alors qu’elles sont exceptionnellement observées dans le cadre d’un suicide ou d’un meurtre mais le diagnostic différentiel est très difficile à établir. La morphologie des blessures causées par des éclats de verre est variable selon la forme des fragments de verre. Dans le cas présenté, il y avait une combinaison de blessures en coup de poignard et des lésions évoquant des blessures par morceaux de verre. L'enquête post-mortem a donc vérifié que le petit ami avait utilisé à plusieurs reprises un ou plusieurs fragments de verre comme un poignard, et de fait s’était lui-même blessé à la paume de la main droite sous la forme d’incisions parallèles caractéristiques.

En conclusion, un fragment de verre peut aussi être utilisé comme une arme dans un homicide et il faut rester prudent dans les conclusions tant le diagnostic différentiel avec des blessures accidentelles peut s’avérer difficile...


 


Frédérique Doriat

Fracasso T, Karger B : A glass fragment for a dagger—Never mind your own hand
Forensic Sci Int., 2009; 188 : e15-e16

www.jim.fr
 

________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Sep - 15:30 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com