Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
recession gingivale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Les autres spécialités -> Chirurgie dentaire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hyetis
Général à la retraite
Général à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 423
Profession: chirurgien dentiste
Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle
Point(s): 454
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Mer 1 Avr - 19:59 (2009)    Sujet du message: recession gingivale Répondre en citant

Les récessions gingivales ont de nombreux synonymes et sont également appelées dénudations radiculaires, récessions parodontales ou récessions tissulaires marginales.
Lors d'une récession, la gencive se rétracte, ce qui a pour conséquence que la racine se dénude. La gencive et l'os disparaissent pour mettre à nu la racine. Le système d'attache est équivalent à ce qu'il est normalement, mais situé plus apicalement. Peut être ou non, compliqué d'une poche parodontale.


Etiologie
L'étiologie est complexe et nécessite souvent 2 conditions.

FACTEURS PREDISPOSANTS :

Absence de tissu kératinisé.
Faible épaisseur et hauteur de tissu kératinisé.
Malposition dentaire (l'os ne recouvre pas bien la dent, d'où une gencive qui recouvre et se rétracte rapidement).
Traction des freins et brides.
Vestibule peu profond.
Déhiscence osseuse (récession osseuse sous la gencive, liée à la finesse du paro).
Fenestration osseuse.
Table osseuse fine.
Ces facteurs sont pour la plupart anatomiques. A noter qu'il existe différents types de morphologie de parodontale ([1]: type I, Il III, IV) et que le type IV (parodonte + os fin) est un parodonte prédisposé aux récessions parodontale.

FACTEURS DECLENCHANTS :

Traumatisme occlusal (interférences en latéralité).
Brossage traumatique. Il faut éviter les brosses à dent mal adaptées, trop dures et adopter les brosses souples (ou électriques). Le traumatisme vient d'un geste trop violent, d'un brossage horizontal, de la durée ou de la fréquence des brossages.
Déplacement orthodontique excessif ou mal contrôlé (hors des bases osseuses).
prothése fixée mal adaptée (avec violation de l'espace biologique).
Crochets, barres ou bandeaux compressifs en prothèse partielle amovible.
Incision de décharge mal située (souvent en vestibulaire), ou extraction.
Tabac et attitudes nocives : se ronger les ongles, piercing,...
Les problème de récession sont aussi bien d'ordre esthétique que symptomatiques puisqu'ils sont à l'origine de douleur au froid, au contact ainsi que d'une hyperesthésie dentinaire provoquée par la mise à nu du cément.


Pathogénie de la récession [modifier]
Sous l'effet du traumatisme ou de l'inflammation se forment des digitations de type acantosique au niveau de l'épithélium jonctionnel et en direction du conjonctif. Les digitations progressent sur la gencive, fine et étroite. Sous l'effet du traumatisme ou de l'inflammation se forment des digitations de type acantosique au niveau de l'épithélium jonctionnel et en direction du conjonctif. On observe une réunion des digitations, une disparition du conjonctif et la création donc d'une fente qui s'élargit alors en fonction de l'étiologie, du temps et de la position de la dent. Parfois, possibilité de la création d'une fenestration gingivale, sorte de pont épithélio-conjonctif qui survit quelque temps puis disparaît et installation alors d'une récession sous la fenestration.


Classification des récessions
Il existe de nombreuses classifications. Elles permettent de donner une orientation pour le diagnostic.

Classification tenant compte de la hauteur et de la largeur des récessions ([2]) : Il y a 4 catégories :

récession de longueur inf à 3mm et largeur inf à 3mm
récession de longueur sup à 3mm et largeur inf à 3mm
récession de longueur inf à 3mm et larguer sup à 3mm
récession de longueur sup à 3mm et largeur sup à 3mm
Les récessions de + de 3mm de largeur sont très difficiles à recouvrir, de même que les récessions de + de 3mm de longueur.

Classification de BENQUE[3] : Classification basée sur les formes de récessions.

Récession en U (les + difficiles à recouvrir)
Récession en V
Récession en I ( les + faciles à recouvrir)
Classification de MILLER[4]: Classification la plus utilisée actuellement

Classe I : La récession n'atteint pas la ligne muco-gingivale et un recouvrement est possible à 100%.
Classe II : La récession atteint ou dépasse la ligne muco-gingivale et un recouvrement est possible à 100% (surface importante, absence de tissu kératinisé à la base de la récession).
Classe III : La récession est associée à une perte d'attache proximale et souvent à une parodontite. Le recouvrement à 100% n'est plus envisageable car il y a une perte de la vascularisation, ce qui limite les possibilités de greffes et seul un recouvrement partiel sera possible.
Classe IV : La dénudation radiculaire concerne plusieurs faces de la dent, la récession étant très importante. Il y a mise à nu radiculaire après parodontite ou son traitement ; le recouvrement est alors impossible.

Traitement
Le traitement consiste généralement en une greffe gingivale. Celle-ci permet de renforcer la gencive, et ainsi de stopper l'évolution de la maladie.

On peut effectuer une équilibration occlusale, si la récession est favorisée par des malpositions dentaires.
Il est possible en cas de bruxisme nocturne de porter une gouttière durant la nuit, qui va absorber les forces occlusales excessives. Cette gouttière est réalisée au laboratoire dentaire, d'après une empreinte des dents du patient, sur laquelle est moulée une plaque en plastique.


voici un cas de recession traité par greffe gingivale :










Ce renfort est effectué en prélevant un morceau de gencive au niveau du palais que l’on vient placer sur la racine dénudée.

Conseils post-opératoires :

Pas de brossage de la zone traitée pendant 8 jours
Ne pas manger du côté de la zone traitée
Prendre les médicaments comme indiqué sur l’ordonnance
Si un saignement apparaît au niveau du palais, il faut faire une compression de la zone avec une compresse pendant 10 minutes
________________________
les dunes changent sous l'action du vent, mais le désert reste toujours le mème!!!!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 1 Avr - 19:59 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
moaliwalid
Commandant
Commandant

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 2 343
Profession: étudiant
Grade:: Externe
Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 1 063
Moyenne de points: 0,45

MessagePosté le: Mer 1 Avr - 20:08 (2009)    Sujet du message: recession gingivale Répondre en citant

merci yetissou. Smile
________________________
من لم يشكر الناس لم يشكر الله عز وجل


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:06 (2018)    Sujet du message: recession gingivale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Les autres spécialités -> Chirurgie dentaire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com