Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
30 ans après le KO

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 19:43 (2009)    Sujet du message: 30 ans après le KO Répondre en citant

30 ans après le KO
  
 
 
Le QI des anciens boxeurs ne semble pas constituer un problème de santé publique pour la majorité des médecins. Pourtant, les troubles cognitifs dus aux sports de combat ou autres activité sportives représentent une entité clinique reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé depuis 2005 et rentrent dans le cadre du « mild traumatic Brain Injury ». Des études épidémiologiques réalisées aux USA ont estimé que 50 000 à 300 000 personnes par an ont une commotion cérébrale au décours d'une pratique sportive. L'évolution bénigne de ces traumatismes a été récemment remise en cause notamment en cas de traumatismes répétés. D'après une étude parue en 2005, le risque de déclin cognitif léger est 5 fois plus élevé dans cette situation.

Une nouvelle étude, qui vient d'être publiée dans Brain, montre que les conséquences de ce type de traumatismes répétés peuvent s'observer même très tardivement. Ses auteurs, américains, ont effectué une évaluation cognitive et électrophysiologique d'anciens sportifs âgés en moyenne de 60 ans. Les performances cognitives de 19 sujets ayant subi une dernière commotion cérébrale liée à leur pratique sportive à un âge moyen de 26,5 ans, ont été comparées à celles de 21 sujets n'ayant pas connu de tels accidents. Sur le plan électrophysiologique, l'excitabilité du cortex moteur a été évaluée avec un paradigme de stimulation magnétique cérébrale et les ressources attentionnelles par des potentiels évoqués cognitifs. L'exploration du mouvement a été réalisée avec un appareil mesurant la vitesse de mobilisation au cours d'une tache de prono-supination. L'évaluation neuropsychologique a inclus le MMS, le rappel de la figure de Rey et un test informatique : le Eriksen Flanker Task.

Sur le plan cognitif, le MMS était normal dans les 2 populations testées mais il existait une diminution significative des performances en rappel immédiat et en rappel différé. De même, on notait une différence significative sur les résultats des potentiels évoqués cognitifs et ceux de la stimulation du cortex moteur et une diminution de la rapidité du mouvement. Il est cependant important de préciser que ces différences n'ont pas une pertinence clinique significative mais ces données permettent d'affirmer que les traumatismes sportifs ne sont pas si bénins puisque 30 ans après la pratique du sport, le fonctionnement cérébral est moins performant. Alors amis sportifs, préservez vos neurones et ne gaspillez pas votre réserve cognitive !


De Beaumont L et coll. : Brain function decline in healthy retired athletes who sustained their last sports concussion in early adulthood. Brain, publication avancée en ligne le 28 janvier 2009
  

________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mar 10 Fév - 19:43 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Zakia
Caporal
Caporal

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2008
Messages: 375
Profession: juriste
Point(s): 331
Moyenne de points: 0,88

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 22:55 (2009)    Sujet du message: 30 ans après le KO Répondre en citant

Merci Khaled, c'est intéressant  Smile

Ca m'amène une question ; ça concerne uniquement les traumas lors de la pratique d'un sport  ou bien à on peut extrapoler à n'importe quel individu ayant subi un trauma important par exemple?


Revenir en haut
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 10:24 (2009)    Sujet du message: 30 ans après le KO Répondre en citant

Cette étude menée par les chercheurs sus cités parle des "traumtismes répétés" au cours d'une carrière sportive et les résultats sont sur le plan éléctrophysiologique.

Citation:
Il est cependant important de préciser que ces différences n'ont pas une pertinence clinique significative

________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:18 (2018)    Sujet du message: 30 ans après le KO

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com