Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
Les appendicites aiguës

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 23:11 (2009)    Sujet du message: Les appendicites aiguës Répondre en citant

Faut-il encore opérer les appendicites aiguës ?


 
Le dogme de l'appendicectomie (APT) devant une appendicite aigüe (AA) est universellement admis, le but étant d'éviter les complications (péritonite par perforation). L'APT est ainsi une des interventions les plus pratiquées au monde, avec toutefois un coût lourd pour la société (frais directs, éviction scolaire, arrêts de travail), et un risque de mortalité accru (3 fois celui de la population générale !). Pourquoi alors ne pas traiter l'AA médicalement comme on le fait pour la salpingite ou la diverticulite et obtenir ainsi la résolution spontanée des symptômes (RSS) ?

Après une revue exhaustive de la littérature, RJ Mason, chirurgien californien, est parvenu à la conclusion que la résolution spontanée des symptômes était possible sur le plan clinique : le développement de l'utilisation du scanner ou de la coelioscopie à visée diagnostique a permis de constater un taux de RSS important en cas de AA peu symptomatique. De plus, une approche agressive de l'AA conduit à un taux élevé d'APT sur appendices sains, et l'auteur en conclut là encore une RSS probable dans des AA authentiques. Des études basées sur l'évolution des images d'échographie ou de scanner ont d'ailleurs démontré la possibilité de résolution symptomatique spontanée pour des appendicites aiguës documentées radiologiquement.

L'auteur considère aussi que l'AA perforée et l'AA non perforée sont deux entités distinctes, sans que la 1ère soit forcément une complication de la 2nde. Il se base pour soutenir ce postulat sur le fait que le taux d'APT pour AA non compliquées varie à travers le temps et les régions, alors que celui des APT pour péritonites est stable, et sur le fait qu'on trouve davantage de coprolithes dans les AA perforées ou gangréneuses que dans les AA phlegmoneuses.

Sur le plan histologique, la constatation d'infiltrats de lymphocytes et d'éosinophiles ainsi que d'un tissu granuleux dans la lumière appendiculaire témoigneraient d'une RSS. Le primum movens de l'AA serait une infection intestinale de voisinage plus qu'une obstruction, sauf dans les AA gangréneuses.

Certains ont publié des séries d'AA (pas toujours documentées) guéries sans intervention (ni antibiotiques parfois !) et RJ Mason a traité ainsi 62 patients dont il reconnaît cependant qu'ils avaient des signes modérés, une durée d'évolution et un âge plus élevés que la population traitée par APT.
Quant au phlegmon appendiculaire, l'abstention y est préconisée classiquement mais le traitement non opératoire échoue dans plus de 10 % des cas.

La résolution spontanée des AA, avec ou sans traitement antibiotique, est possible. Mais les éléments pour conclure à l'abstention reposent, en l'absence d'études prospectives randomisées, sur des arguments peu convaincants.



Dr Jean-Fred Warlin
Mason RJ. : Surgery for appendicitis : is it necessary ? Surgical infections 2008 ; 9 : 481-8.

 

________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 7 Fév - 23:11 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sidali
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2009
Messages: 3 011
Profession: etudiant en medecine
Point(s): 1 210
Moyenne de points: 0,40

MessagePosté le: Dim 8 Fév - 17:15 (2009)    Sujet du message: Les appendicites aiguës Répondre en citant

maintenant ,tout le monde est daccord là-dessu,veut mieux traiter par excé que de passer à coté de la plaque!!! Smile
et cela s'applique parfaitement sur l'appendicite aigûe,presque 50% des personnes souffrant des douleurs au niveau de la fosse iliaque droite(si l'appendicite est caracteristique)ne presentent pas une inflammation apres ouverture au bloc operatoire,et que la majorité des chirurgiens  préconise l'appendicectomie quand méme ,qualifiant pour manoeuvre preventive. Smile
une fois ,j'ai vu une mession télévisée ;qui traite les problemes ;de la chirurgie,alors quand on a donné la parole à un grand chirurgien ,il a pronnoncé cette phrase qui restera gravée à jamais dans ma memoire:
  "le chirurgien ,quand il ouvre ,il cherche toujours à supprimer quelque chose avant de fermer;méme s'il trouve rien" Mr. Green


Revenir en haut
hamzoun
Général à la retraite
Général à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 1 399
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 1 788
Moyenne de points: 1,28

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 21:56 (2009)    Sujet du message: Les appendicites aiguës Répondre en citant

c'est effectivement un sujet d'actualité    
HENRI MANDOR disait a l'epoque : "il vaut mieu operer un appendice sain que laisser evoluer un appendice malade"


je vous rassure    aucun service ne peut avoir 50% d'appendicectomies sur appendice sain (c exuberant ya sidaali) neamoin    il arrive rarement que l'on opere un malade pour une suspission d'appendicite    et que l'on tombe sur un APPENDICE SAIN


il est vrai aussi que des appendicites ont etaient traité medicalement,   mais cette serie a presentai un pourcentage TROP elevé de recidive dans les semaines ou les mois qui suivirent,


aujourd'hui  encore  l'AA  pose un probleme de prise en charge de la complication plutot que de la methode a suivre pour le traitement
et aussi un GRAND  probleme diagnostic chez les pays non developpés (cela se fait moin sentir dans les pays developpés avec l'utilisation systematique de la TDM)




    
________________________
Ce n'est pas la médecine qui fait le médecin, c'est l'Homme qui fait le médecin.


Revenir en haut
MSN
sidali
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2009
Messages: 3 011
Profession: etudiant en medecine
Point(s): 1 210
Moyenne de points: 0,40

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 23:16 (2009)    Sujet du message: Les appendicites aiguës Répondre en citant

merci hamzoune pour les precisions Okay

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:23 (2018)    Sujet du message: Les appendicites aiguës

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com