Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
L’ibuprofène pour la fermeture du canal artériel persistant

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Jeu 22 Jan - 14:38 (2009)    Sujet du message: L’ibuprofène pour la fermeture du canal artériel persistant Répondre en citant

L’ibuprofène pour la fermeture du canal artériel persistant


Deux études récentes étayent l’opinion que l’ibuprofène est d’un maniement plus aisé que l’indométacine pour fermer médicalement le canal artériel persistant (CAP) du prématuré.

En effet, l’ibuprofène peut être administré per os ; un essai contrôlé et randomisé, en simple aveugle, montre qu’il est même plus efficace par voie orale que par voie IV (1).

Les 64 grands prématurés inclus dans le premier essai avaient besoin d’une FiO2 >25 % et présentaient un shunt gauchedroit patent par le CAP à J2-J3. Une moitié d’entre eux recevaient une cure d’ibuprofène per os (en gavages gastriques), l’autre moitié par voie IV. La cure était arrêtée avant la 3ème dose si le shunt devenait minime et un soutien ventilatoire inutile. En cas d’échec, une deuxième cure était effectuée par voie IV avant de recourir à la chirurgie.

Les résultats concernent la première cure.

Le taux de fermeture du CAP a été plus important per os que par voie IV (84,3 % versus 62,5 % ; p=0,04). Quand la fermeture a été obtenue, il a suffi d’une ou deux doses dans 70 % des cas, et il n’y a pas eu de réouverture.

Dans le groupe traité per os, la diurèse est restée >1 ml/kg/h et la créatininémie <16 mg/l. Les complications liées à la prématurité, la mortalité à 1 mois et la durée de séjour ne différent pas entre les deux groupes.

La bonne tolérance digestive du produit par voie orale est attribuée à sa formulation (une suspension iso-osmotique au plasma et peu acide). Toutefois, seulement un quart des sujets avaient moins de 28 semaines de terme.

L’ibuprofène interfère peu avec la formation du clou plaquettaire. Il n’allongeait pas beaucoup le temps de saignement (TS) dans une autre petite série de nouveau-nés traités (2).

Le CAP de 19 grands prématurés et d’un nouveau-né à terme, non thrombopéniques, a motivé une cure d’ibuprofène IV à partir de H72 (âge médian). Le TS a été déterminé deux fois par enfant : 1) juste avant la 1ère dose (valeur avant), et 2) 2/ 4-6/ 12-18/ 24h après elle ou 2h après la 3ème dose (valeur après). Il était évalué à chaque fois in vivo par Ivy incision guidée, et in vitro par le temps d’occlusion PFA-100 (un auto-analyseur dédié).

Les paires de valeurs du TS avant/ après ibuprofène étaient similaires in vivo mais différaient significativement in vitro (p=0,02). En effet, le temps d’occlusion PFA-100 s’allongeait un peu après ibuprofène.

D’après les auteurs, l’ibuprofène perturbe moins l’hémostase primaire que l’indométacine.

En Europe, seul l’ibuprofène possède une AMM pour la fermeture pharmacologique du CAP, mais une méta-analyse de la Cochrane Library datant de 2007 a estimé que l’indométacine lui était préférable. Les données des études ci-dessus sont à verser à l’actif de l’ibuprofène


Dr Jean-Marc Retbi
1) Cherif A et coll. Randomized pilot study comparing oral ibuprofen with intravenous ibuprofen in very low birth weight infants with patent ductus arteriosus. Pediatrics 2008 ; 122 : e1256-e1261
2) Sheffield MJ et coll. Ibuprofen lysine administration to neonates with a patent ductus arteriosus : effect on platelet plug formation assessed by in vivo and in vitro measurements. J Perinatol 2009 ; 29 : 39-43

________________________
Présentez vous dans la section des Présentations,
Lisez notre Règlement,
Respectez les Modérateurs,
Partagez vos documents (libres de droit) et vos articles.

Nos liens : Portail de l'information médicale - Page facebook


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 22 Jan - 14:38 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sidali
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2009
Messages: 3 011
Profession: etudiant en medecine
Point(s): 1 210
Moyenne de points: 0,40

MessagePosté le: Jeu 22 Jan - 17:11 (2009)    Sujet du message: L’ibuprofène pour la fermeture du canal artériel persistant Répondre en citant

merci khaled pour l'information

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:26 (2018)    Sujet du message: L’ibuprofène pour la fermeture du canal artériel persistant

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com