Forum Algérien de Médecine Index du Forum

Forum Algérien de Médecine
Cours, cas cliniques & mises à jour scientifiques

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 www.skymedz.xooit.com 
Bienvenue Invité, nous vous invitons à lire : Manuel d'utilisation - Sujets favoris
Santé Orthopédique  sante.orthodz.com 
La cause la plus fréquente des infarctus cérébraux de l’enfant

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Khaled.dz
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 4 229
Profession: Médecin
Grade:: Résident
Point(s): 5 773
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Ven 16 Jan - 23:25 (2009)    Sujet du message: La cause la plus fréquente des infarctus cérébraux de l’enfant Répondre en citant

La cause la plus fréquente des infarctus cérébraux de l’enfant serait une artériopathie cérébrale transitoire



Une artériopathie cérébrale unilatérale et « transitoire » serait la cause la plus fréquente des infarctus cérébraux de l’enfant. Dix ans après sa description princeps (1), une série de cas, multicentrique et rétrospective, permet de mieux cerner cette entité (2).

Sur les 372 enfants admis pour un infarctus cérébral d’origine artérielle dans trois centres de neurologie pédiatrique (Londres, Paris, Utrecht), 79, auparavant bien portants, présentaient une « artériopathie intracrânienne unilatérale » qui 1) touchait la bifurcation de l’une des artères carotides internes (partie sus-clinoïdienne de la carotide interne et partie proximale de ses branches terminales) et 2) avait été documentée au minimum deux fois par angio-IRM ou par artériographie.

La plupart des sujets sélectionnés (74/79) avaient une artériopathie cérébrale transitoire (ACT) ; c’est-à-dire qu’à plus de 6 mois de l’infarctus, l’atteinte artérielle avait régressé en totalité (n=17) ou en partie (n=33) ou s’était stabilisée (n=24), parfois après une phase d’aggravation initiale.

Dans l’ACT, le premier infarctus peut survenir à tout âge (médiane=4,8 ans, extrêmes : 0,3 à 16,3). Il siège dans l’hémisphère gauche deux fois sur trois et prédomine dans le territoire lenticulo-strié (les noyaux gris centraux, thalamus excepté) quatre fois sur cinq.

Le diagnostic repose sur l’imagerie vasculaire séquentielle. La portion proximale de l’artère cérébrale moyenne est presque toujours touchée.

L’occlusion artérielle –unique ou multiple- et l’aspect en chapelet sont inconstants (respectivement 24 % et 32 % des cas, à un moment ou un autre de l’évolution). Il persiste des anomalies vasculaires résiduelles dans 77 % des cas.

L’avenir est grevé par les récidives et les séquelles. Treize enfants de la série (18 %) ont fait d’autres infarctus ou des accidents ischémiques transitoires dans les 2,5 années suivant le premier accident. Seuls 30 enfants (41 %) ont récupéré complètement -ou presque- à la fin de la période de suivi. Le taux de mortalité n’est pas précisé.

Un traitement antiagrégant par l’aspirine semble diminuer les récidives.

Il y a beaucoup d’arguments pour penser que l’ACT est une artérite post-infectieuse. Le plus important est sans conteste le lien entre la varicelle et l’ACT. Presque la moitié des patients (44 %) avaient fait une varicelle dans l’année précédant le premier infarctus artériel. Certains auteurs ont rapporté une pléiocytose et la production d’anticorps anti-VZV dans le liquide céphalo-rachidien.

Deux autres hypothèses pourraient expliquer une atteinte artérielle unilatérale : une dissection artérielle intracrânienne et une maladie de Moya-Moya débutante, mais elles semblent improbables.


Dr Jean-Marc Retbi
1) Chabrier S et coll. Transient cerebral arteriopathy : a disorder recognized by serial angiograms in children with stroke. J Child Neurol 1998; 13 : 27-32
2) Braun KPJ et coll. The course and outcome of unilateral intracranial arteriopathy in 79 children with ischaemic stroke. Brain ; publication avancée en ligne du 27/11/2008.

________________________


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 16 Jan - 23:25 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sidali
En progression
En progression

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2009
Messages: 3 011
Profession: etudiant en medecine
Point(s): 1 210
Moyenne de points: 0,40

MessagePosté le: Sam 17 Jan - 21:39 (2009)    Sujet du message: La cause la plus fréquente des infarctus cérébraux de l’enfant Répondre en citant

merci poue ces infos;khaled Okay

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:34 (2018)    Sujet du message: La cause la plus fréquente des infarctus cérébraux de l’enfant

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Algérien de Médecine Index du Forum -> Forums Généraux -> Revue de Presse Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com